Crédit : Brad Penner-USA TODAY Sports

MLS

New York City FC: les joueurs à surveiller

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal tentera d’accéder à sa première finale d’Association depuis 2016, dimanche, au Stade Saputo. Rien n’est gagné d’avance pour les hommes de Wilfried Nancy, qui se mesureront au New York City FC.

Détentrice du troisième rang dans l’Est, la troupe de Nick Cushing compte sur plusieurs joueurs qui pourraient causer des maux de tête au onze montréalais. En voici cinq:

Sean Johnson (gardien)

On pourrait être étonné de retrouver un gardien en tête de liste, mais Johnson fait partie de la crème de la crème des portiers du circuit Garber en compagnie d’Andre Blake, de l’Union de Philadelphie. Non seulement a-t-il joué l’ensemble des minutes du club new-yorkais, mais Johnson a pris le deuxième rang de la Major League Soccer (MLS) en ce qui a trait aux blanchissages (14). Démystifier le gardien américain sera un beau défi pour l’attaque montréalaise, qui a été la cinquième la plus productive de la ligue en 2022.

Santiago Rodriguez (milieu)

Dans sa victoire de 3 à 0 face à l’Inter Miami au premier tour, le NYCFC a pu compter sur un Rodriguez en pleine possession de ses moyens. Fidèle à son habitude en tant que maestro de l’attaque new-yorkaise, le petit Uruguayen s’est fait complice des deux premières réussites de son club. Il a mené son équipe avec 13 passes décisives en 2022, en plus d’avoir enfilé l’aiguille quatre fois. Le talon d’Achilles de Rodriguez est toutefois bien apparent: son tempérament bouillant. Aucun joueur n’a écopé de plus de cartons jaunes pendant la saison que Rodriguez (12).

Alexander Callens (défenseur central)

Nommé au sein de l’équipe d’étoiles de la MLS aux côtés de Johnson, Callens est la colonne vertébrale de l’équipe de la Grosse Pomme. En plus d’assurer une stabilité dans le rideau défensif, le Péruvien a des aptitudes offensives indéniables, comme en témoignent ses cinq buts en 2022. Le défenseur de 30 ans est aussi un habitué des grandes occasions: c’est son filet en séance de tirs au but qui avait fait la différence en finale de la Coupe MLS, en 2021, face aux Timbers de Portland.

Héber (attaquant)

Depuis le départ de Valentin «Taty» Castellanos, prêté en première division espagnole, l’attaque new-yorkaise repose sur les épaules de Talles Magno et Héber. Bien qu’ils n’aient pas les talents de finition de l’étoile montante argentine, le duo brésilien a fait des flammèches en fin de saison. Héber n’a eu droit qu’à neuf départs en 2022, mais il a tout de même pris le deuxième rang de son équipe pour les buts inscrits (8). Talles Magno, quant à lui, a été contraint de déclarer forfait avant le match contre l’Inter Miami et demeure un cas incertain pour dimanche.

Maximiliano Moralez (milieu)

Malgré son minuscule gabarit ー 5 pi 3 po, 115 lb selon le site de la MLS, pour être exact ー, Moralez est une partie intégrante des succès du NYCFC. Il s’est fait complice de neuf réussites en 2022, en plus d’avoir été le deuxième joueur à égalité à avoir réussi le plus de tacles dans sa formation (30). Âgé de 35 ans, Moralez est un des meneurs de son équipe, lui qui a notamment disputé 137 parties en Serie A italienne avec le club d’Atalanta.