Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

Alouettes de Montréal

La constance d’Adarius Pickett

Publié | Mis à jour

S’il y a bien une chose qui ne change pas de semaine en semaine chez les Alouettes, c’est l’impact du secondeur Adarius Pickett.

Le joueur de deuxième année trouve systématiquement le moyen de se démarquer, que ce soit avec un gros plaqué ou un revirement.

La semaine dernière, dans un duel que les «Als» ne pouvaient pas perdre contre le Rouge et Noir à Ottawa, l’Américain a recouvré un échappé et a retourné le ballon sur 16 verges pour son premier touché en carrière. Il a également réussi 11 plaqués, dont 10 en défensive.

Cette performance lui a valu d’être sélectionné parmi les trois joueurs de la semaine dans le circuit canadien. Parions que Pickett préfère ce type d’annonce de la ligue, plutôt que celle qui le concernait la semaine précédente. Le footballeur avait écopé de trois amendes, dont une pour avoir vigoureusement critiqué le travail des arbitres.

Questionné à ce sujet, Pickett n’a pu dissimuler son amusement.

«Je fais simplement mon boulot», a-t-il répondu avec un sourire en coin, après l’entraînement de mardi.

«Je ne peux pas me concentrer sur ce qui se passe à l’extérieur du terrain. Je tente de faire de mon mieux depuis le début de l’année et je ne contrôle pas les amendes. Je devrais d’ailleurs en recevoir une autre dans les prochains jours.»

La position idéale pour lui

Si Pickett se trouve à devoir piger dans ses poches, c’est principalement en raison de son intensité. Une facette de sa personnalité sur le terrain qui lui permet cependant d’être un facteur clé, selon son entraîneur-chef.

«C’est un joueur très physique et qui couvre énormément de terrain. Il est bon en couverture, contre la course et sur les unités spéciales», a affirmé Danny Maciocia.

Pickett est un membre des Alouettes depuis la saison 2021, lors de laquelle il avait démontré plusieurs bonnes choses. Les performances du produit des Bruins de UCLA entrent toutefois dans une autre stratosphère cette année.

«Je me suis préparé adéquatement pendant la dernière saison morte. De plus, j’évolue à une seule position cette année. Ça me permet de me concentrer sur une seule chose et d’être un meilleur leader en défensive», a dit Pickett pour expliquer sa brillante campagne.

L’an dernier, il était employé comme demi défensif et demi de coin. Il avait récolté 23 plaqués défensifs, un sac du quart et forcé un échappé en 14 rencontres. Pickett a été muté dans le rôle de secondeur du côté fort du terrain en 2022. En autant de matchs que lors de la précédente saison, il a réussi 62 plaqués, trois sacs et fait perdre le ballon à un adversaire à deux reprises.

«Il est fait sur mesure pour ce poste», avait déclaré Maciocia en début de saison.

Quelques mois plus tard, force est d'admettre que celui qui porte aussi le chapeau de DG des Moineaux avait vu juste.