GEN -  ORLANDO CITY SC Vs CF MONTRÉAL

Crédit : MARTIN ALARIE / AGENCE QMI

CF Montréal

Un moment magique au Stade Saputo

Un moment magique au Stade Saputo

Patrice Bernier

Publié 17 octobre
Mis à jour 17 octobre

Les éliminatoires étaient enfin de retour au Stade Saputo, dimanche, après 6 ans d’attente, et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ambiance était électrisante.

Ça m'a moi-même replongé dans des souvenirs en voyant toute cette énergie qui était dégagée dans le stade, c'est spécial, c'est magique.

Une belle victoire de 2-0 contre Orlando et un autre match à venir au Stade Saputo, un scénario rêvé pour le CF Montréal.

Mais revenons au match. On ne va pas se le cacher, il y avait des inquiétudes envers ce duel. Orlando, ce n'est pas l'équipe la plus flamboyante, mais c'est une équipe qui est rigoureuse et contre laquelle tu dois gérer tes émotions.

D'ailleurs, c'est Orlando qui a eu les meilleures chances en première demie, mais ils n'ont pas été en mesure de capitaliser.

Il y a aussi eu deux possibilités de penalty qui n'ont pas été appelés par l'arbitre et selon moi, le deuxième en était un. Mais après avoir parlé avec du monde du milieu de l'arbitrage, on me dit que Lassi Lappalainen en a trop mis pour vendre le penalty et que c'est pour ça qu'il n'e l'a pas eu.

L'équipe a été en contrôle de ses émotions. Orlando a usé de ses forces... la perte de temps, le gardien Gallese, influencer l’arbitre (Urso et Pereyra), l’aspect physique avec la faute de Carlos sur Koné. Bref, le CF Montréal s'est bien relevé de tout ça et a élevé son jeu d'un cran en deuxième demie.

On a vu une belle progression au cours des derniers mois au niveau mental et la gestion des émotions. On a vu la maturité de ne pas embarquer dans le jeu d'Orlando sans toutefois se laisser marcher sur les pieds. À la 52e minute, Koné qui ne ralentit pas dans un face à face avec Carlos. L'équipe a été en mesure d'aller au front sans se compromettre.

À la 68e minute, Ismaël Koné a complété une belle pièce de jeu (Ce jeu à la montréalaise, patience, attirer l’adversaire par des passes courtes) amorcée par Waterman, changer le rythme par déviation rapide et accélération Kamara et Mihailovic et exploiter les espaces par la course de Koné pour soulager les partisans montréalais de cette angoisse. C'était l'extase.

Mihailovic a mis la cerise sur le gâteau avec un but en penalty dans le temps ajouté.

Maintenant, le prochain adversaire sera le NYCFC ou l'Inter Miami, nous le saurons ce soir. Personnellement, j'aimerais que le CF Montréal affronte New York. Ce sont les champions en titre et tu veux battre les meilleurs. Certains ont dit que les hommes de Wilfried Nancy n'avaient pas battu les meilleurs cette saison... l'occasion est là.

Cet affrontement sera d'ailleurs présenté à TVA Sports 2 ce soir à 19h. Et ce sera suivi de l'affrontement Dallas-Minnesota à 21h30, ça promet!