Crédit : Photo d'archives, Stevens LeBlanc

LHJMQ

Le trio de Rochette malmène les Sea Dogs

Publié | Mis à jour

Le trio du capitaine Théo Rochette a récolté 16 points pour mener les Remparts vers une convaincante victoire de 7 à 2 contre les Sea Dogs de Saint-Jean.

Simon Gagné, qui remplace depuis quelques jours Patrick Roy dans le rôle d’entraîneur-chef, a vanté le travail de Rochette, Pier-Olivier Roy et Zachary Bolduc.

«La différence avec le début de la saison, c’est qu’ils ont patiné, a dit Gagné. Ils ont utilisé leur vitesse et ils ont travaillé. Ils ont un talent exceptionnel. [...] Une soirée de 16 points, ça doit être parmi les bonnes soirées dans l’histoire des Remparts pour un trio. C’est le "fun" de voir que les trois joueurs ont contribué. C’est plaisant de voir qu’enfin ça débloque pour eux.»

Sur le plan collectif, il se réjouit du début de rencontre de sa troupe.

«On n’a pas aimé notre début de match hier [vendredi] et on a pris les choses en main», a-t-il souligné.

«J’ai juste à la mettre dedans»

Auteur de trois buts, en plus de deux mentions d’aide, Pier-Olivier Roy a donné le crédit à ses compagnons de trio Rochette et Bolduc.

«Les rondelles tournaient pour nous et on a eu de grosses chances de marquer, a indiqué le principal intéressé. Avec le talent que les deux autres ont avec moi, ça finit dans le fond du filet.»

«Je ne me souviens pas de mon dernier tour du chapeau, a-t-il ajouté. Le crédit revient à mes coéquipiers. Rochette fait d’excellents jeux et j’ai juste à la mettre dedans (sic). J’essaie seulement de bien me positionner en étant près du filet.»

Le capitaine de la formation de la Vieille Capitale a d’ailleurs participé aux six premiers buts des siens avec sa soirée de deux buts et quatre assistances.

«On avait bien joué lors des derniers matchs offensivement et nous n’avions pas été chanceux, a noté Rochette. Ce soir, ç’a vraiment débloqué pour nous avec des rebonds chanceux. C’était le mot d’ordre de commencer fort.»

Il est d’avis que l’expérience de son trio fait la différence sur la patinoire.

«On a joué 66 matchs ensemble l’an dernier, a-t-il rappelé. On se connait assez bien et on a une belle chimie. Tout roulait pour nous et ça paraissait plus facile. C’est le fun être récompensés et ça fait du bien pour la confiance un après-midi comme ça.»

Les Diables rouges profiteront d’un congé dimanche. Ils prendront la route mercredi avec leur entraîneur-chef Patrick Roy, qui sera de retour, pour affronter le Titan le lendemain.