Crédit : MARCEL TREMBLAY/Agence QMI

LHJMQ

Les Remparts se sauvent avec la victoire contre l’Océanic

Publié | Mis à jour

Les Remparts ont eu chaud, mais ils ont tout de même été en mesure de se ressaisir et de se sauver avec une victoire de 4 à 2, samedi, au Centre Vidéotron.

L’entraîneur-chef des Remparts, Patrick Roy, estime que son équipe a fait «un pas dans la bonne direction»

«Je suis satisfait de la performance de l’équipe, a indiqué Roy. Ce n’est jamais facile jouer contre l’Océanic. C’est un match serré et nous avons trouvé une façon de gagner. C’est à l’honneur de nos joueurs. »

Avec plusieurs joueurs qui sont de retour de camps professionnels, le chef d’orchestre des Diables rouges croit que plusieurs joueurs doivent s’ajuster.

«Parfois, on pense que c’est plus facile, parce qu’on a joué avec des pros, a-t-il expliqué. C’est normal, c’était la même chose pour moi lorsque je suis revenu de mon expérience avec les Canadiens pour retourner au niveau junior à Granby. Je leur dis qu’il faut regarder les pros qui réagissent comme des pros et qui se comportent comme des pros. C’est le modèle que je veux qu’on utilise.»

«C’est toujours une période d’adaptation, a-t-il ajouté. Aujourd’hui, on a fait un pas dans la bonne direction. On a joué du hockey solide dans les deux sens de la patinoire.»

Le principal intéressé n’a pas caché son soulagement, après le but dans un filet désert. Les officiels venaient d’appeler une pénalité douteuse à James Malatesta, avec deux minutes à jouer, pour rudesse, alors qu’il tentait de se protéger.

«La "game" a été "fair". Je pense que ce n’était pas une bonne décision qui avait été appelée contre lui. Ce but était pleinement mérité pour notre équipe.»

De son côté, capitaine Théo Rochette était satisfait du travail de sa troupe

«Notre première période nous a donné confiance. On a eu un petit "down" en deuxième, mais on est revenu fort en troisième [...]. [Vendredi] on savait qu’on ne la méritait pas. Ce soir (samedi), on a joué simple et on ne s’est pas compliqué la vie. On a bien réagi.»

Beausoleil déçu du début de match

Dans le camp de l’Océanic, l’entraîneur-chef Serge Beausoleil ne s’est pas défilé, après le mauvais début de rencontre de sa formation.

«Honnêtement, on n’était pas là en première période, a-t-il dit. J’ai bien aimé la façon dont nous [avons] rebondi. C’était intéressant. En troisième période, on a donné un surnombre qui nous a fait mal à quatre contre quatre.»

«On commence à retrouver nos repères, mais les débuts de match ne sont pas comme je le souhaite, a-t-il poursuivi. On commence à prendre notre envol en avantage numérique. Je m’explique mal ce qui s’est passé à la fin, lors du six contre quatre, mais on va regarder ça et ça va aider les gars.»

Les Cataractes défendent encore leur forteresse

Après s’être occupés des Wildcats de Moncton la veille, les Cataractes de Shawinigan ont une fois de plus brillé au Centre Gervais Auto, battant les Foreurs de Val-d’Or 5 à 3 samedi.

Les champions en titre de la Ligue de hockey junior majeur du Québec ont toutefois paru amochés du match de la veille dans les huit premières minutes du duel du jour. Alexandre Doucet a ouvert la marque en avantage numérique avec son troisième de la saison, puis s’est rapidement fait complice du premier but du match de Kale McCallum.

Les hommes de Daniel Renaud se sont ensuite retroussé les manches et ont démontré l’étendue de leur force de frappe. Les «Cats» ont marqué quatre buts consécutifs et n’ont plus regardé derrière.

Le joueur de centre Evan Courtois s’est particulièrement illustré dans cette poussée offensive en enfilant l’aiguille deux fois. Lorenzo Canonica a aussi eu son mot à dire, touchant la cible et mettant la table pour la réussite d’Isaac Ménard.

McCallum a coupé l’avance des hôtes de moitié en avantage numérique avant la conclusion de la période médiane, mais les Cataractes ont fermé la porte par la suite.

William Veillette a cloué le cercueil des Foreurs en inscrivant son troisième but de la saison.

Cole Cormier s’occupe des Huskies

Au Centre Slush Puppie, les Olympiques de Gatineau ont remporté un deuxième match consécutif pour la première fois de la saison. Cole Cormier a marqué deux fois et les hôtes l’ont emporté 3 à 2 face aux Huskies de Rouyn-Noranda.

Cormier a été le premier à noircir la feuille de pointage, en attaque massive au premier vingt. Il en a ajouté en inscrivant le but de la victoire en tout début de troisième période.

Marcel Marcel a aussi fait scintiller la lumière rouge pour les Olympiques, tandis que Louis-Philippe Fontaine et Daniil Bourash ont assuré la réplique de l’équipe abitibienne.