Crédit : Photo Alexandre D’Astous

LHJMQ

Premier gain pour l’Océanic cette saison

Publié | Mis à jour

L’Océanic a marqué trois buts dans les 10 premières minutes de jeu de la deuxième période, en route vers un gain de 4-1 face aux Saguenéens de Chicoutimi ce vendredi soir au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.

Le trio formé de Xavier Fillion, Jacob Mathieu et William Dumoulin a marqué les trois premiers buts des gagnants.

«J’ai beaucoup aimé notre deuxième période et la troisième où nous avons fait de bons choix de jeu pour protéger l’avance. Les gars ont joué de la bonne façon. Nous avons senti une bonne chimie entre Fillion, Mathieu et Dumoulin. Très fort match de Gauthier et Maltais», a analysé l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil.

Les «Sags» ont totalement dominé la première

Nette domination des «Sags» en première période comme l’indique le chiffre des lancers de 16 contre 5.

Les visiteurs ont d’ailleurs ouvert la marque dès la 2e minute de jeu sur un tir faible d’Andrei Loshko qui s’est frayé un chemin derrière le gardien de l’Océanic, Gabriel Robert.

Ce dernier s’est fort bien repris par la suite bloquant plusieurs tirs dangereux des «Sags», notamment lors d’une supériorité numérique des visiteurs.

«Nous avons joué deux bonnes périodes : la première et la troisième. Malheureusement, nous n’avons pas été aussi intenses en deuxième et l’Océanic en a profité. C’est ce qui arrive avec une jeune équipe comme la nôtre», a commenté Bryan Lizotte, qui dirigeait les «Sags» en l’absence de Yanncik Jean retenu dans les Maritimes pour évaluer des jeunes.

L’Océanic amorce la 2e en lion

L’Océanic a amorcé la deuxième période en lion pour inscrire trois buts en moins de 10 minutes.

Dès la deuxième minute, Xavier Fillion (2e) a complété un bel échange à trois avec Jacob Mathieu et William Dumoulin.

Mathieu a donné les devants à l’Océanic en avantage numérique, sur une passe de Spencer Gill.

En milieu de période, Dumoulin a habilement redirigé la passe de Fillion pour porter la marque à 3-1.

En deuxième moitié de période, les «Sags» ont repris un peu de momentum, mais le gardien Gabriel Robert a fermé la porte.

Alexander Gaudio a complété la marque dans une cage déserte avec 33 secondes à faire au match.

En bref

Outre le blessé Luke Coughlin, Serge Beausoleil a retranché le défenseur Cory MacGillivray et les attaquants Jude Campbell et Shawn Pearson de sa formation.

Les «Sags» comptent trois blessés : Alex Blais, Matteo Mann et Zachary Roy. Mareck Jean et Jérémie Thibodeau ont été retranchés.

L’Océanic rendra visite aux Remparts ce samedi à Québec.

L’Armada ne peut compléter la remontée

En retard par trois buts à mi-chemin en troisième période, l’Armada de Blainville-Boisbriand n’a pas été en mesure de compléter sa remontée, baissant finalement pavillon 4 à 3 devant les Remparts de Québec, vendredi au Centre d’excellence Sports Rousseau.

En déjouant le gardien Charles-Édward Gravel avec une dizaine de minutes à jouer au match, Zachary Bolduc a semblé planter le dernier clou dans le cercueil des favoris de la foule. L'Armada a toutefois mis un peu de piquant dans le match, par l’entremise de Jonathan Fauchon, qui a secoué les cordages deux fois.

Fauchon a d’ailleurs fini son match avec trois points, lui qui s’est aussi fait complice de la réussite d’Alexis Brisson. Ce dernier a aussi cumulé trois points, ajoutant deux mentions d’aide à sa fiche.

Les hommes de Patrick Roy ont toutefois résisté pour signer un quatrième gain à leur cinquième duel de la campagne. Le gardien Quentin Miller n’a d’ailleurs pas mal fait devant la cage des Remparts, repoussant 39 des 42 rondelles dirigées vers lui.

À l’autre bout de la patinoire, Gravel a cédé quatre fois sur 28 tirs, dont trois fois seulement au premier vingt. Il a accordé son premier but de la saison, à son troisième match, quand Charles Savoie l’a déjoué, 94 secondes après le début des hostilités. Gravel a ainsi placé son nom au quatrième rang de l’histoire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) pour la plus longue séquence sans accorder de but pour entamer la saison, lui qui a vu son chrono s’arrêter à 121 min 34 s. Il était ainsi à un peu moins de 70 minutes du meneur à ce chapitre : Antoine Coulombe.

Après Savoie, Davis Cooper a ajouté son grain de sel en faisant scintiller la lumière rouge deux fois avant de retraiter au vestiaire.

Ailleurs dans la LHJMQ

Au Scotiabank Centre, les Tigres de Victoriaville ont couronné une remontée de trois buts grâce à la réussite de Maxime Pellerin en prolongation. Ce dernier, qui compte neuf points en six rencontres, a permis aux siens de battre les Mooseheads de Halifax 4 à 3.

Au Centre Slush Puppie, les Olympiques de Gatineau ont inscrit quatre filets au troisième vingt pour se défaire des Foreurs de Val-d’Or 5 à 2. L’espoir des Penguins de Pittsburgh Isaac Belliveau a été de tous les instants de cette victoire, récoltant trois points de la ligne bleue.

Au Centre Gervais Auto, Félix Lacerte a touché la cible deux fois et Rémi Delafontaine a été presque irréprochable entre les poteaux des Cataractes de Shawinigan, et les champions en titre de la LHJMQ ont vaincu les Wildcats de Moncton 3 à 1.

Le Drakkar sans complexe face aux Voltigeurs

Le Drakkar de Baie-Comeau a salué son retour à la maison de façon décisive, vendredi soir, quand il a signé une victoire convaincante de 5 à 1 sur les Voltigeurs de Drummondville.

Intraitables à domicile (fiche de 3-0) depuis le début de la campagne, les vikings du navire ont poursuivi sur leur lancée en livrant l’une de leurs meilleures prestations de la saison devant les 1491 amateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Les locaux n’ont pas mis de temps à afficher leurs couleurs en ouvrant la marque à la troisième minute de jeu avant de doubler leur avance, moins de quatre minutes plus tard, grâce au filet du vétéran Xavier Fortin.

Vitesse de croisière

En avance 2 à 1 après 20 minutes de jeu, les hommes de Jean-François Grégoire ont vite retrouvé leur cadence au deuxième tiers avec une poussée de trois buts sans riposte, qui ont définitivement réglé le cas des visiteurs.

Opportunistes en attaque et très intenses en défensive, les Nord-Côtiers ont gardé le contrôle du match jusqu’à la toute fin et, malgré quelques infractions dans les derniers instants de la rencontre, ils n’ont jamais vraiment été menacés.

«Cette victoire est le fruit d’un bon travail d’équipe et tout le monde a contribué. Offensivement, cela a été un effort collectif. Personne n’a aimé notre dernier match à Victoriaville et les joueurs ont très bien répondu», a commenté le pilote du navire.

Victorieux dans quatre de leurs cinq premiers duels du calendrier, les membres de l’équipage ont poussé dans le même sens.

«Depuis le début de la saison, nos succès reposent sur l’apport de tous les gars et, samedi soir, ils ont pris les bonnes décisions et ont géré la rondelle de belle façon.»

Le capitaine Isaac Dufort a de nouveau bien fait avec un but et une passe.

-Le Drakkar jouera son prochain match dimanche lorsqu’il rendra visite au Phœnix à Sherbrooke.