Crédit : AFP

MLS

L’Inter Miami n’acceptera pas de baisse de régime

Publié | Mis à jour

Tout comme son adversaire de dimanche, le CF Montréal, l’Inter Miami CF a confirmé sa place dans le calendrier éliminatoire de la Major League Soccer (MLS). Or, ce n’est pas parce que l’objectif a été atteint que les représentants de la Floride ne peuvent pas aller en chercher plus.

Si Montréal a encore une chance de terminer premier dans l’Association de l’Est, Miami a l’occasion de grimper au quatrième rang et ainsi disputer son premier match éliminatoire à domicile. Ça prendra une victoire de leur côté, et une défaite des Red Bulls de New York.

«Nous nous sommes qualifiés pour les éliminatoires; je ne veux pas de baisse de régime. Je ne veux pas qu’ils pensent qu’ils ont atteint le sommet de la montagne, a martelé en conférence de presse l’entraîneur-chef Phil Neville, vendredi. En ce moment, nous sommes en cinquième position. Comme je l’ai dit il y a une semaine, la meilleure place à occuper est la première.»

L’Inter Miami ne peut évidemment plus viser le haut de l’échelle, mais continuer à se fixer des objectifs est vital selon l’instructeur anglais. Cette saison au Drive Pink Stadium, le club a montré une excellente fiche de 10-3-3, et décrocher l’avantage du terrain pourrait les mener loin.

«Si nous avons un match à la maison, ça nous donnera une grande chance de passer au tour suivant. Ce n’est pas de l’arrogance de ma part, ce sont les faits et les statistiques de la saison. À l’extérieur en éliminatoires, c’est sacrément plus difficile», a indiqué Neville.

Un adversaire de taille

L’entraîneur-chef de Miami respecte beaucoup son prochain adversaire. Le CF Montréal est deuxième dans l’Est, mais les «Hérons» avaient réussi à leur mettre de rares bâtons dans les roues au mois d’août en arrachant un match nul de 2 à 2 au Stade Saputo.

«Nous affronterons une équipe que je considère comme l’une des meilleures de l’association, sans aucun doute. Ils se battent pour le titre. Ils vont venir ici avec l’intention de prendre les trois points pour peut-être gagner la section», a rappelé Neville.

L’Inter Miami a véritablement fait du Drive Pink Stadium sa forteresse cette saison, et c’est en grande partie grâce aux amateurs. Mercredi face à l’Orlando City SC, quand Leonardo Campana avait ouvert le pointage après 40 secondes de jeu, l’ambiance était devenue électrique.

«Les partisans ont été incroyables, ils ont vraiment été notre 12e joueur. Dès la première minute de l’échauffement, les joueurs ont remarqué qu’un moment spécial se déroulait. Nous sommes fiers d’avoir pu leur donner un bon spectacle. Dimanche, ça ne sera pas différent», a assuré le pilote.