Canadiens de Montréal

Ce qu'ont fait Caufield et Gallagher loin des caméras

Ce qu'ont fait Caufield et Gallagher loin des caméras

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 07 octobre
Mis à jour 07 octobre

Jeudi midi, avant le match Canadiens-Sénateurs présenté à Gander à Terre-Neuve, j’ai animé, au centre de la glace, une séance de questions et réponses avec Brendan Gallagher, Cole Caufield ainsi que Nick Holden et Jacob Bernard-Docker, des Sénateurs.

Au total, huit enfants du primaire et du secondaire de la communauté de Twillingate avaient le privilège de poser des questions qu’ils avaient préparées à l’avance. Le tout se passait devant plusieurs amateurs qui étaient assis dans les gradins.

Ce que je veux vous raconter, c’est la générosité et la patience de Caufield et Gallagher dont j’ai été témoin avant la présentation de cet événement.

Voici ce qui s’est passé.

Les joueurs des Canadiens ont sauté sur la glace à 10h30 pour leur entraînement matinal. Caufield et Gallagher sont sortis aux alentours de 11h. Ils se sont déshabillés et ont pris leur douche. Vers 11h30, ils étaient prêts à retourner à l’hôtel pour aller dîner et faire leur sieste d’avant-match. C’est la routine habituelle le jour des matchs et c’est toujours important même pour des matchs préparatoires.

Cependant, on a demandé à Caufield et Gallagher de rester un peu plus longtemps afin de participer à la séance de questions et réponses qui devaient avoir lieu quelque part aux alentours de 12h15 et 12h20. Donc, on leur a demandé d’attendre 45 minutes supplémentaires. Caufield et Gallagher ont accepté volontiers puisqu’ils étaient pleinement conscients de l’importance de ce moment pour les jeunes qui étaient présents.

Pour aucune mauvaise raison (les Sénateurs n’ont rien fait de mal), l’entraînement des Sénateurs, qui suivait celui du Tricolore, s’est prolongé et nous attendions les deux joueurs des Sénateurs pour commencer l’événement au centre de la glace.

Finalement, l’événement a débuté à 12h45. C’est donc dire que Caufield et Gallagher ont attendu au total 1 heure 15 minutes. Ils n’avaient toujours pas dîné et leur routine d’avant-match était chamboulée.

Cependant, au lieu de se plaindre et de démontrer des signes d’impatience, Caufield et Gallagher ont attendu patiemment. Ils ont profité de ce long moment d’attente pour signer des autographes, prendre des photos et donner des bâtons aux amateurs présents.

À ce moment, il n’y avait pas de caméras de télévision et aucun photographe. Ils ont agi ainsi simplement pour l’amour du sport et pour les partisans qui étaient émerveillés devant eux.

Je voulais vous raconter cette histoire parce que j’ai trouvé que Caufield et Gallagher ont eu un comportement exemplaire et remarquable. Je trouve cela révélateur.

Je pense que c’est avec ce genre d’anecdote qu’on constate la vraie nature et la bonté profonde de certains athlètes.

Bravo Cole.

Bravo Brendan.