Crédit : AFP

MLS

Stephanie Labbé engagée par les Whitecaps

Publié | Mis à jour

Pionniers en matière de soccer féminin au Canada, les Whitecaps de Vancouver ont continué d’innover en annonçant jeudi l’embauche de l’ancienne gardienne de l’équipe nationale Stephanie Labbé comme directrice générale de son programme féminin.

La nouvelle retraitée a tiré un trait sur sa carrière de joueuse en janvier dernier après un parcours professionnel de 15 ans. Grande artisane de la conquête de l’or du Canada aux Jeux olympiques de Tokyo, elle a été surnommée la «ministre de la Défense» après s’être montrée intraitable devant le filet.

Dans ses nouvelles fonctions, Labbé aura pour objectif de superviser et transformer le volet féminin des Whitecaps. Elle travaillera de concert avec la directrice au développement du soccer féminin Emma Humphries pour continuer à soutenir l’excellence de la Girls Elite Academy.

«De pouvoir avoir un impact sur la nouvelle génération de joueuses avec mon expérience, ma compréhension et ma passion pour le jeu m’excite au plus haut point, a-t-elle soutenu dans une déclaration écrite. Je connais la vision du club et ses objectifs d’amener le soccer professionnel féminin au Canada, et d’être un leader dans ce milieu fait partie de mes ambitions.»

Il est désormais clair que l’organisation vancouvéroise tente de jouer un rôle majeur dans le développement d’une ligue professionnelle féminine, dont le projet est soutenu depuis de nombreuses années par des joueuses comme Christine Sinclair. Labbé aura l’occasion de sonder le terrain pour cet aspect.

«Elle a une excellente compréhension du paysage du soccer domestique et du talent à travers le pays, et elle est passionnée à propos de contribuer à ces changements dans le paysage du soccer féminin au Canada», a indiqué le président-directeur général et directeur sportif des Whitecaps, Axel Schuster.

Le programme des «Caps» est reconnu à travers le pays comme l’une des meilleures portes d’entrée pour les jeunes filles vers l’équipe nationale. Au cours des dernières années, plusieurs de leurs diplômées comme Jordyn Huitema, Julia Grosso et Jayde Riviere ont fait leur place parmi les Canadiennes.