Crédit : AFP

MLB

Aaron Judge: un 62e circuit qui vaut de l’or

Aaron Judge: un 62e circuit qui vaut de l’or

François Paquet

Publié 05 octobre
Mis à jour 05 octobre

Ça aura pris un peu plus de temps que prévu, mais le voltigeur format géant, Aaron Judge, a finalement frappé son 62e circuit de la saison, pour battre le record de la Ligue américaine et celui des Yankees, détenu par Roger Maris depuis 1961.

Toute cette histoire de coup de circuit a vraiment fait jaser ces derniers temps. Certains ont critiqué les équipes adverses qui ne semblaient pas trop intéressées à lui offrir des tirs de qualités alors que d’autres ont rappelé que le « vrai » record pour une saison appartient toujours à Barry Bonds avec 73. D’ailleurs, la course au record de Judge a semblé polariser les amateurs de baseball parce qu’Aaron Judge ne laisse personne indifférent, mais pas par son attitude, mais plutôt par le fait qu’il porte l’uniforme des Yankees.

Il est vrai que le record absolu appartient à Bonds, mais je crois que l’épopée de Judge a été plus populaire que celle de Bonds en 2001. À l’époque, beaucoup de gens soupçonnaient Bonds de dopage, même si ce dernier ne s’était jamais fait prendre la main dans le sac ou si vous préférez, la seringue dans la fesse. Lors de grands moments, on se rappelle souvent qui était le lanceur pour accorder un circuit historique, comme Steve Trachsel des Cubs pour le 62e de Mark McGwire ou Al Downing des Dodgers pour le 715e d’Hank Aaron. Pour Barry Bonds, il faut aller faire un tour sur internet pour se rappeler du nom des lanceurs impliqués lors des circuits historiques.

Un grand moment, mais...

La course de Judge vers le record aura été spectaculaire et très suivi par les amateurs. Cependant, rien à voir avec 1998, lorsque Mark McGwire et Sammy Sosa, se battaient pour le record de Roger Maris. Évidemment, on ne connaissait pas, à ce moment-là, la consommation de produit dopant de ces deux joueurs, mais ils avaient grandement aidé le baseball majeur à se remettre sur les rails après la catastrophe de 1994.

Et si Judge a fait vibrer les amateurs en 2022, il est évident qu’on ne parle pas du même impact que Roger Maris en 1961 ou Hank Aaron dans les années 70, alors qu’un Afro-Américain était sur le point de battre le prestigieux record de 714 circuits de Babe Ruth. Dans un pays où le racisme faisait rage (et c’est encore le cas aujourd’hui), l’exploit d’Aaron était d’autant plus remarquable, en raison des menaces qu’il recevait à chaque jour. Même chose pour Maris alors que les partisans espéraient voir Mantle, et non Maris, battre le prestigieux record du Babe.

Le pari qui va rapporter

Rappelez-vous qu’Aaron Judge a refusé en début de campagne, une prolongation de contrat de 7 ans, évalué à 213 millions de dollars. Plusieurs personnes, dont l’auteur de ses lignes, avaient des doutes sur la décision de Judge de lever le nez sur autant d’argent. Force est d’admettre que Judge a gagné son pari et qu’il risque de signer un contrat gigantesque après la saison 2022. Reste à savoir à quel endroit.

Il ne faut jamais oublier que Judge a déjà 30 ans et que 2022 aura été une rare saison où le voltigeur des Yankees aura réussi à rester en santé. Un contrat de 7 ou 8 ans ne ferait pas beaucoup de sens, mais c’est probablement ce qui risque d’arriver quand même. Je pense que pour une équipe professionnelle, il serait préférable de donner 250 millions sur 5 ans à Judge, plutôt que 320 millions sur 8 ans. Mais Judge a gagné son pari et aura le dernier mot sur sa prochaine destination. Je continue de croire qu’il restera dans la région de New York, mais il s’agit plus d’une prédiction que d’une certitude.

La valeur du 62e circuit

Avant même qu’il passe à l’histoire, plusieurs experts ont prévu que la balle du 62e circuit de Judge allait possiblement valoir plus de 2 millions de dollars. C’est ce qui faisait en sorte que les huées se faisaient sentir, lorsque les équipes adverses ne défiaient pas Judge avec des prises. Surtout les gens aux champs extérieurs qui espéraient voir leur vie changer en attrapant cette fameuse balle. À Toronto, un dénommé Frankie Lasagna est passé à un cheveu de capter le 61e circuit de Judge, mais la balle a atterri dans l’enclos des Jays avant d’aboutir dans les mains de Judge. Lasagna, un restaurateur, a mentionné qu’il aurait probablement redonné la balle à Judge en échange de sa présence pendant une journée à son restaurant. Mais à voir la mine déconfite de monsieur Lasagna après sa gaffe, je pense qu’il avait peut-être d’autres idées en tête.

Pour le numéro 62, on ne connaitra probablement pas sa valeur réelle avant plusieurs mois. Cependant, l’histoire ne sera pas un conte féérique, puisque l’homme qui a capté la balle, Corey Youmans, est vice-président de la compagnie Fisher Investments, qui gère un portefeuille de 197 milliards de dollars. Plusieurs personnes de la région de Dallas sont outrées que ce soit cet homme déjà très riche qui attrape cette balle, mais dans mon cas, je préfère qu’on parle des exploits de Judge, plutôt que ce qui se passe à l’extérieur du terrain.