Crédit : Photo d’archives, Stevens LeBlanc

LHJMQ

Des Remparts aux Oilers

Publié | Mis à jour

Patrick Roy devra se dénicher un nouveau directeur général adjoint et recruteur-chef, puisque Christian Vermette a accepté le poste de dépisteur au Québec avec les Oilers d’Edmonton.  

Après avoir travaillé comme recruteur-chef des Sea Dogs de Saint-Jean, Vermette avait été engagé par Philippe Boucher lors de la saison 2014-2015 au poste de directeur-général adjoint. Il était ensuite devenu le patron du recrutement, deux ans plus tard, rôles qu’il occupaient jusqu’à la semaine dernière. 

C’est par l’entremise d’un ancien collègue, Ross Yates, avec qui Vermette avait travaillé à Saint-Jean, que les démarches se sont enclenchées. 

« Ross est maintenant recruteur à Detroit et Tyler Wright [le directeur du recrutement amateur des Oilers] lui a demandé s’il connaissait quelqu’un pour remplir le poste de recruteur au Québec. Ross m’a appelé pour savoir si j’étais intéressé et les choses ont déboulé par la suite. » 

Vermette a reçu la confirmation à la fin de la semaine dernière, qu’il obtenait ce poste. 

« Je ne faisais pas de démarches mais, en quelque part, je souhaitais avoir une opportunité un moment donné. Comme les joueurs et les entraineurs, on veut tous monter et je savais que le hockey, c’est un monde de contacts. [...] C’est sûr que c’est un rêve que j’avais. Cet été, je voyais des embauches faites au Québec et je me demandais si ma chance viendrait. Finalement, je suis vraiment content. » 

Fier du travail accompli

Vermette quitte donc les Remparts dans une année où ils espèrent remporter les grands honneurs avec un alignement composé de plusieurs choix au repêchage dont il est à l’origine. 

Il ne cache pas éprouver une certaine fierté en regardant l’alignement des Diables rouges, 2022-2023. 

« Le groupe de joueurs nés en 2003 qu’on a assemblée, c’est un groupe d’excellents joueurs et d’individus exceptionnels. Ça avait été un très bon repêchage pour nous. Quand tu repêches un joueur comme Nathan Gaucher et qu’il est ensuite sélectionné en première ronde dans la LNH, tu te dis que tu as bien frappé. Par contre, comme n’importe quel groupe de recruteurs, j’étais le dépisteur-chef mais ce sont des choix qui ont été faits en équipe. » 

Effectif immédiatement

Vermette a annoncé aux Remparts qu’il quittait ses fonctions la semaine dernière et Patrick Roy est actuellement à la recherche d’un remplaçant. Quant au nouveau membre des Oilers, il a aussi dû annoncer sa démission au club de golf de Lotbinière, dont il était le directeur-général. 

« Je vais quitter ce poste à la fin décembre afin d’assurer une transition », a-t-il assuré.