MLS

MLS: Atlanta n’est plus dans le portrait

Publié | Mis à jour

Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre a mis fin aux minces espoirs de calendrier éliminatoire de l’Atlanta United en le battant 2 à 1 au Gillette Stadium, samedi.

Les représentants de la Géorgie avaient absolument besoin d’une victoire pour conserver leurs chances. L’attaquant Gustavo Bou leur a toutefois imposé un revers crève-cœur en brisant l’égalité de 1 à 1 à la 85e minute.

Le Revolution avait pris les devants en première mi-temps quand Giacomo Vrioni avait enfoncé son tir de pénalité. Il a fallu attendre une cinquantaine de minutes avant de voir Atlanta répliquer, mais pas de n’importe quelle façon.

Josef Martinez a nivelé la marque en y allant d’un des plus beaux buts de l’année en Major League Soccer (MLS). Bien alimenté par le centre de Brooks Lennon, le Vénézuélien a réalisé un coup de pied retourné d’une grande puissance. Devant le filet, Djordje Petrovic n’a pu que regarder le ballon entrer dans la cage.

Au neuvième rang de l’Association de l’Est, les «Revs» sont aussi hors du portrait des éliminatoires.

Le Charlotte FC est toujours en vie

Au Bank of America Stadium, le Charlotte FC a causé toute une surprise en dominant l’Union de Philadelphie au compte de 4 à 0.

Les gagnants de ce duel se sont ainsi permis de continuer à rêver aux éliminatoires, eux qui ont un retard de quatre points sur l’Inter Miami CF et le dernier rang donnant accès à l’après-saison dans l’Est. De son côté, l’Union trône au sommet de la même association avec 64 points.

Dans l’affrontement du jour, Daniel Rios a été spectaculaire et a inscrit tous les buts. C’était la toute première fois que le Mexicain de 27 ans amassait plus d’une seule réussite dans un match du circuit Garber. Il s’agit également du premier tour du chapeau de l’histoire du Charlotte FC.

Il faut aussi préciser que l’Union a été forcé de jouer avec un joueur en moins à partir de la 71e minute, quand le défenseur Kai Wagner a écopé d’un carton rouge. 

Charlotte FC vs Union de Philadelphie -

Ailleurs dans l’Est

Avec encore deux matchs à disputer, le Crew de Columbus (8e, 45 points) n’est pas dans les sept premiers, mais s’est positionné avantageusement avec une victoire de 2 à 1 sur les Red Bulls de New York.

Ce qui pourrait être intéressant pour l’équipe de l’Ohio, c’est la situation du côté du FC Cincinnati (5e, 46 points), à qui il ne reste qu’un seul rendez-vous en saison régulière. Le Fire de Chicago est venu jouer les trouble-fêtes samedi en les battant 3 à 2. 

Columbus Crew vs New York Red Bulls -