JiC

Brigade défensive du CH: Arber Xhekaj mêle les cartes

Publié | Mis à jour

Le robuste défenseur Arber Xhekaj retient l’attention au camp d’entraînement des Canadiens de Montréal et pourrait forcer la main de l’organisation selon Renaud Lavoie.

Ce n’est pas un secret, il y a des postes à saisir à la ligne bleue du Tricolore. Seuls les arrières Michael Matheson, Joel Edmundson (actuellement sur la liste des blessés), David Savard et Chris Wideman ont pratiquement un poste assuré.

C’est donc dire qu’il y a minimalement deux à trois chaises à remplir. Les jeunes Justin Barron, Kaiden Guhle, Jordan Harris, le vétéran de la Ligue américaine de hockey (LAH) Corey Schueneman et Xhekaj bataillent pour les rôles à combler.

«Lors du match de jeudi soir face aux Jets, Xhekaj était de l’avantage numérique alors que Kaiden Guhle n’y était pas. Mon impression est que le CH sait ce que Guhle peut donner sur l’attaquant à cinq et que l’état-major souhaitait voir ce qu’Arber pouvait amener. Pour moi, ça veut dire beaucoup», a laissé attendre Renaud Lavoie de passage à l’émission JiC, vendredi soir.

Un poste à la droite pour Kaiden Guhle?

Dans un monde idéal, les défenseurs gauchers jouent à la gauche et les arrières droitiers évoluent à la droite. Évidemment, certaines exceptions existent. L’échiquier de Martin St-Louis recense de nombreux gauchers tandis que les droitiers se font plus rares, un casse-tête supplémentaire pour le pilote québécois.  

«À l’entraînement de vendredi, Kaiden Guhle de latéralité gauche pratiquait à la droite. Il semble que l’organisation essaie de faire de la place à la gauche, dans ce cas, Xhekaj devient pratiquement le candidat logique», a renchéri Lavoie.

Voyez le segment complet dans la vidéo principale ci-dessus.