JiC

«Je suis déçu, c’est peut-être la fin» - Antoine Roussel

Publié | Mis à jour

L’attaquant Antoine Roussel a été libéré de son essai professionnel par les Flyers de Philadelphie, jeudi, à sa grande déception.

«C’est décevant de quitter le camp des Flyers. C’est dommage», a d’abord exprimé l’athlète âgé de 32 ans, visiblement émotif.

Le fougueux ailier avait reçu une invitation au camp d’entraînement de la formation de la Pennsylvanie à la mi-septembre. 

«Avec l’été que j’ai passé en attente d’un contrat, tranquillement, je me suis préparé à l’idée que c’est peut-être la fin de dans la Ligue nationale de hockey.»

Reconnu à travers le circuit Bettman par son implication sur la patinoire, sa ténacité et son éthique de travail, le hockeyeur natif de la France souhaite prendre du temps afin de réfléchir à son avenir.

«Je ne sais pas encore si c’est la fin, je suis déçu. Je vais prendre du temps pour réfléchir à mon avenir et évaluer mes options. Ça va dicter la direction que je vais emprunter.»

Aucun regret

«Je n’ai pas eu le temps de faire une rétrospective, mais une chose est sure, si c’est la fin, je sais que je me suis présenté en grande forme physique au camp des Flyers. J’ai fait tout en mon possible pour percer l’alignement», toujours selon l’auteur de 197 points en 607 parties jouées dans la LNH.

«L’entraîneur John Tortorella a eu de bons mots pour moi. Il demeure que ça ne fait pas la différence lorsqu'une équipe est en reconstruction et que le club souhaite donner la place aux jeunes.»

L’Europe, une option?

«C’est difficile à dire. Je vais regarder les options. La LNH c’est le top du top! C’est dur de penser à autre chose. Sinon, je vais tirer la plug», a conclu le sympathique homme de hockey.

Voyez l'entrevue intégrale dans la vidéo principale ci-dessus.