Crédit : AFP

LNH

La porte s’ouvre devant Nils Hoglander

Publié | Mis à jour

Les Canucks de Vancouver sont passablement décimés à l’aile droite et l’occasion est belle pour Nils Hoglander de racheter une saison 2021-2022 plutôt ardue.

Le Suédois a eu droit à une promotion inattendue à l’entraînement de mardi, se retrouvant au sein d’un trio complété par Elias Petterson et Andrei Kuzmenko. Il faut dire que l’infirmerie du club a eu droit à la visite de Brock Boeser, touché à la main droite, et d’Ilya Mikheyev, blessé au bas du corps.

Ayant justement passé du temps sur le carreau en raison d’un problème à l’aine qui a mené à une première intervention chirurgicale en mars, Hoglander a donc l’opportunité de montrer son savoir-faire à l’instructeur-chef Bruce Boudreau. Et la bonne nouvelle, c’est que celui-ci semble déjà satisfait de ce qu’il voit de sa part, puisqu’il l’a qualifié de meilleur joueur sur la glace jusqu’ici au camp.

«Je suis toujours heureux quand l’entraîneur mentionne cela. [...] Je n’ai pas vraiment changé quoi que ce soit. Je travaille fort chaque été, mais possiblement que j’ai patiné davantage à cause de l’opération», a-t-il déclaré, tel que rapporté par le quotidien «The Province».

Auteur d’une récolte de 10 buts et huit mentions d’aide pour 18 points en 60 rencontres lors du dernier calendrier régulier, il entend donc prouver qu’il a sa place dans le groupe des six meilleurs attaquants du club et l’unité d’avantage numérique.

«J’aime jouer là. J’y ai déjà été et je me sens à l’aise. Je dirigerai la rondelle vers le filet et utiliserai mes habiletés, a-t-il ajouté. Je sais ce que je peux faire et je souhaite le montrer, puisque je n’ai pas joué toute la dernière saison et je me suis présenté au camp bien préparé.»

Pas de promesse

Ainsi, Hoglander pourrait se faire un nom d’ici le début de la campagne et Boudreau entend lui donner la chance de gagner ses galons.

«Les blessures vont apparaître en cours de route et c’est normal. Si les gars sont suffisamment bons, ils compliqueront la tâche de ceux qui reviendront éventuellement. C’est de cette façon que j’aborderais le tout si j’étais à leur place; il s’agit d’une excellente occasion», a affirmé le pilote.

«Voilà comment je regarderai la situation le concernant, lui et plusieurs autres gars à la frontière du top 6 ou du top 9 à l’avant. On verra ce que tout le monde est capable d’accomplir.»