Crédit : Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Alouettes de Montréal

Revoilà William Stanback

Publié | Mis à jour

C’est le cœur léger que le porteur de ballon vedette des Alouettes William Stanback a franchi une importante étape de sa remise en forme mardi.

Pour la toute première fois depuis qu’il s’est blessé pendant le premier match de la saison régulière, le 9 juin dernier, l’Américain de 28 ans avait revêtu son casque et ses épaulettes pour s’exercer avec ses coéquipiers. Celui qui a dû être opéré à une cheville semblait délivré à l’idée de renouer prochainement avec la compétition.

«Je suis excité et je ressens plusieurs émotions. Je suis heureux d’être de retour avec mes coéquipiers. Je m’en ennuyais», a-t-il mentionné après l’entraînement.

Stanback a fait preuve d’une belle honnêteté et n’a pas caché que les derniers mois ont été très éprouvants sur sa santé mentale.

«En étant confiné à la maison, c’était très difficile mentalement. C’était dur de passer à travers chaque journée. Parce que, présentement, ma vie n’est rien d’autre que le football et ma famille», a dit celui dont la femme et les enfants sont installés aux États-Unis.

«Je ne pouvais pas m’entraîner, voyager avec mes coéquipiers et affronter des adversaires toutes les semaines. J’ai trouvé ça dur. Les gars m’ont toutefois permis de rester positif, en me répétant que j’allais être de retour éventuellement.»

Contre le Rouge et Noir

Les partisans des Alouettes ne doivent cependant pas s’attendre à ce que Stanback soit de retour ce samedi face aux Elks à Edmonton. Il devrait plutôt faire son retour le lundi 10 octobre, quand le Rouge et Noir d’Ottawa sera de passage au Stade Percival-Molson. Quatre jours après cette partie, les «Als» seront dans la capitale fédérale pour un autre match contre leurs rivaux de la section Est.

«Nous allons établir un plan sur son utilisation pour le match contre Ottawa, mais l’objectif est qu’il soit disponible pour les deux duels», a dit l’entraîneur-chef Danny Maciocia, ce qui laisse présager un rôle limité pour Stanback lors de ces rencontres.

Le pilote préconisera donc la patience avec le demi offensif étoile, afin qu'il puisse être un facteur dans les matchs importants.

«C’est un joueur d’impact qui va nous aider énormément. Nous sommes rendus en fin de saison. Nous savons dans quel type de température nous allons jouer et d’avoir un bon jeu au sol nous permettra de faire plusieurs choses en attaque», a indiqué l’entraîneur dont le club a d’excellentes chances d’être des éliminatoires.

Plus intelligent

Même s’il se dit prêt à jouer, Stanback ne paraît pas contre l’idée de prendre son temps avant de replonger la tête la première dans l’action. Le meneur de la LCF en 2021 pour les courses et les verges par la voie terrestre a visiblement été marqué par sa blessure et son inactivité.

«Je vais peut-être devoir changer quelques habitudes que j’avais dans ma façon de courir avec le ballon, a-t-il déclaré. Je veux m’assurer de prendre des précautions, sans toutefois ne pas trop être dans ma tête. Ma façon de jouer sera un peu différente, car je me dois d'être plus intelligent dans mon approche.»

«Je dois rebâtir ma confiance, afin d’être en mesure de faire ce que je faisais avant», a conclu Stanback avec optimisme.