Canadiens de Montréal

«Si on a à s'exciter pour un jeune joueur, c'est lui»

Publié | Mis à jour

Le jeune attaquant ontarien Owen Beck a fait écarquiller les yeux de bien des observateurs dès le début du camp des recrues des Canadiens, il y a quelques jours, et il a continué sur sa lancée lors du premier match préparatoire de l’équipe, lundi soir, contre les Devils au Centre Bell.

Beck, un joueur de centre qui n’a que 18 ans, a remporté 10 de ses 17 mises en jeu en plus d’offrir quelques belles séquences offensives à l’équipe. Le joueur des Steelheads de Mississauga, dans la Ligue junior de l’Ontario, a été l’espoir qui a le mieux paru lors de cette rencontre, selon les différents panélistes de «l’Après-match».

«Il a été excellent, a d’abord lancé Renaud Lavoie. Si on a à s'exciter pour un jeune joueur, c'est lui.»

«Owen Beck fait exactement ce qu'il a à faire, a ajouté Pascal Leclaire un peu plus tard. Bon dans le cercle des mises en jeu, il a eu une bonne soirée, il est responsable défensivement, et tu vois qu'il est capable d'apporter un petit quelque chose offensivement (...) c'est un bon "prospect"! Il ne sort pas de nulle part, c'est un choix de deuxième ronde, 33e au total, c'est presqu'un choix de première ronde!»

Éric Fichaud était également impressionné.

«Il ne fera pas l'équipe cette année, ce n'est pas ça la question, a-t-il d’abord tempéré. Mais il a passé son message. Il va retourner dans le junior, il va continuer son développement, il va peut-être monter dans la hiérarchie des espoirs.»

«J'ai hâte de voir le reste de son camp d'entraînement, parce que présentement, c'est lui qu'il faudrait peut-être regarder un peu plus», a résumé Renaud Lavoie.

Voyez la discussion en vidéo principale

Meilleurs moments d'Owen Beck face aux Devils - 26 septembre 2022 -