Crédit : AFP

MLB

Les Braves passent à la Maison-Blanche

Publié | Mis à jour

Les Braves d’Atlanta étaient de passage à la Maison-Blanche, lundi, pour souligner leur conquête de la Série mondiale.

Le président des opérations de baseball des Braves, Alex Anthopoulos, a été l’un des principaux artisans de cette équipe championne. Malgré le temps qui s’est écoulé, le natif de Montréal peine encore à croire au triomphe des siens, mais aussi à sa visite dans la maison la plus célèbre des États-Unis.

«C'est surréaliste, a déclaré le Québécois selon le site officiel du baseball majeur. Vous êtes assis là-haut sur scène et j'ai juste des frissons à en parler. C'est un honneur incroyable.»

Un parcours mémorable

Comme le veut la tradition, l’équipe a remis un chandail au président Joe Biden, avec le numéro 46 puisqu’il est le 46e président du pays. Il a souligné, avec justesse, le retour en force de l’équipe au cours de cette saison spéciale.

L’équipe de la Géorgie montrait en effet un dossier de 44-45 au moment d’amorcer la pause du match des étoiles. Au terme de la campagne, leur fiche de 88-73 n’était que la cinquième meilleure de la Ligue nationale. Ils ont malgré tout éliminé tour à tour les Brewers de Milwaukee, les Dodgers de Los Angeles et les Astros de Houston pour être sacrés champions.

Il ne s’agissait que d’une deuxième conquête des grands honneurs depuis 1966, lorsque le club s’est installé à Atlanta.

«Les Braves resteront à jamais dans les mémoires pour leur joyeux parcours irrésistible de l’année passée, a lancé l’occupant de la Maison-Blanche. Je dirais que c’était un parcours improbable à l’époque. Il y a eu un début difficile. Ils n’avaient pas une fiche gagnante au match des étoiles. Ils avaient 0,4 % de chances de gagner selon CNN.»

L’exercice semble également avoir plu aux joueurs, qui y voyaient une occasion de festoyer à nouveau. C’est le cas du releveur Kyle Wright.

«C'est plutôt cool d'essayer de tout absorber, a dit Wright. J'espère que ce n'est pas la seule fois que nous faisons cela, mais c'est vraiment spécial d'en faire partie.»

Victoire éclatante

Visiblement énergisés par cette visite, les Braves ont aisément vaincu les Nationals au compte de 8 à 0 dans la capitale américaine.

Matt Olson, Orlando Arcia et Marcell Ozuna ont cogné des circuits, les deux premiers pour deux points. Olson a ajouté un point supplémentaire avec un ballon-sacrifice, tout comme Ozuna avec un double. William Contreras a été à l’origine de l’autre point.

La recrue Bryce Elder (2-3) a signé un premier jeu blanc en carrière à son neuvième match en carrière. Il a permis six coups sûrs et un but sur balles en neuf manches. Cory Abbott (0-4) a subi la défaite.