Crédit : AFP

Soccer

Coupe du monde : le Canada peut-il causer la surprise?

Publié | Mis à jour

Ce ne sera pas de tout repos, mais le Canada peut causer la surprise à la Coupe du monde de soccer 2022.

Voici ce que pense l’ancien joueur de la formation nationale Dwayne De Rosario, dont les propos ont été rapportés par le site web de la Major League Soccer.

«Je suis intéressé de voir comment nous nous adapterons à jouer contre des équipes dans un environnement comme la Coupe du monde, quelque chose avec lequel nous sommes très peu expérimentés, et comment nous gérons nos émotions et comment nous jouons», a dit celui qui a représenté son pays à de nombreuses reprises entre 1996 et 2015.

«Cela pourrait toutefois nous être bénéfique, car lorsque vous jouez contre la Belgique, le Maroc et la Croatie, ils se disent : ''le Canada ? Allez, ce sera facile.'' Si nous pouvons inscrire un but tôt et être debout et le tenir, cela pourrait être assez intéressant», a ajouté De Rosario en nommant les formations qui seront les adversaires du Canada dans la Groupe F.

Il s’agira en en effet de la première fois que l’unifolié participe au grand rendez-vous en 36 ans. La dernière fois, à l’édition de 1986, le club canadien n’avait pas été en mesure d’inscrire un seul but lors de ses affrontements conte l’Union soviétique, la Hongrie et la France.

Des joueurs vedettes

Cette fois, le Canada comptera toutefois sur des joueurs vedettes qui pourraient faire la différence selon De Rosario. Le natif de Scarborough, en Ontario, a évoqué Tajon Buchanan, Jonathan David et Cyle Larin.

«[Buchanan] a certainement la vitesse et il est en confiance en ce moment», a-t-il affirmé. Il a la capacité d'isoler les joueurs un contre un, de les affronter et de créer de grandes occasions.»

«J'adorerais voir Jonathan David être LE joueur, a poursuivi l’homme de 44 ans. Nous avons besoin de lui pour être ce joueur qui va de l'avant et de Cyle Larin pour intensifier les choses. À la fin de la journée, vous devez marquer des buts. Si vous voulez sortir du groupe, vous devez marquer des buts pour battre des équipes.»

Reste maintenant à voir si les représentants du Canada seront capables de répondre aux attentes de De Rosario du 20 novembre au 18 décembre prochain au Qatar. En attendant, les Canadiens disputeront un affrontement préparatoire contre l’Uruguay ce mardi.