LNH

Une lutte Domingue-Halak sur Broadway

Publié | Mis à jour

Louis Domingue participe à son premier camp d’entraînement comme membre des Rangers de New York. Le gardien maskoutain est l’un des sept portiers à défendre les buts dans le groupe. Si Igor Shersterkin est le numéro un incontesté, les batailles sont lancées pour le rôle d’auxiliaire. 

En compétition pour ce poste, on retrouve l’ancien des Canadiens de Montréal Jaroslav Halak. Le Slovaque a fait une entrée pour le moins remarquée au camp.

Voyez l'entrevue de Louis Domingue à «JiC» dans la vidéo, ci-dessus.

«Jaroslav est arrivé sans d’équipement pour commencer. Je pense qu’il s’est fait avoir aux douanes ou je ne sais quoi!», a-t-il raconté sur les ondes de «JiC», vendredi, à TVA Sports.

Cette anecdote de côté, Domingue dit bien s’entendre avec son nouveau coéquipier, qui aboutit dans Manhattan quatre ans après avoir joué dans l’autre arrondissement new-yorkais, soit Long Island.

«Ç’a bien été. On a été sur la glace seulement deux fois ensemble depuis le début. Je suis dans un groupe à part, nous en avons trois. Moi, "Jaro" et Igor avons chacun notre groupe.»

Domingue, qui a roulé sa bosse au cours de sa carrière, dit «ne pas avoir d’attentes» à savoir s’il se taillera le poste convoité de numéro 2. 

«Halak a une clause de non-mouvement, donc il ne peut même pas se faire (rétrograder), précise-t-il. Ma famille est à Hartford (au Connecticut), les enfants ont commencé l’école. 

«Mon objectif est de jouer dans la Ligue nationale tout le temps, mais je crois que te faire des attentes démesurées, ça nuit à tes performances», ajoute celui qui arbore un splendide masque à l'effigie des Rangers.

Un quatuor québécois

Domingue est parmi une poignée d’athlètes québécois dans le giron des Blueshirts, dont font aussi partie Alexis Lafrenière, Samuel Blais et Julien Gauthier.

Ce dernier a d’ailleurs impressionné Domingue jusqu’ici.

«Il est tout le temps en forme. C’est un phénomène hors glace. Il a complètement détruit les examens physiques! Les sauts, la force... c’est vraiment un cheval», d’imager le vétéran.

Blais, qui a été blessé pendant la quasi-totalité de la dernière saison, semble à point en vue du début de saison, selon .

«Alexis continue de progresser. Les séries lui auront fait du bien, c’est sûr.»