Crédit : AFP

Soccer

Le Canada n'a jamais été inquiété par le Qatar

Publié | Mis à jour

Le Canada a bien amorcé la fenêtre internationale en remportant une victoire de 2 à 0 contre le Qatar au Generali Arena de Vienne vendredi.

Les Rouges ont frappé rapidement, marquant leurs deux buts dans le premier quart d’heure.

Cyle Larin a ouvert la marque dès la quatrième minute tandis que Jonathan David, très opportuniste, a sauté sur un retour pour doubler l’avance canadienne à la 13e minute.

Les Canadiens, 43e au classement de la FIFA, ont cédé peu d’espace aux Qataris, qui occupent le 48e rang mondial.

Il s’agissait pour le Canada d’un premier match contre un adversaire provenant d’une autre zone que la CONCACAF depuis mars 2018. Le Canada disputera un second match préparatoire à la Coupe du monde en affrontant l’Uruguay, mardi, à Bratislava, en Slovaquie.

Solide

Le Canada n’a jamais vraiment été embêté dans ce match et aurait pu remporter une victoire plus convaincante, selon Samuel Piette.

«On ne les connaissait pas vraiment, on avait seulement vu des bouts de matchs de la Gold Cup. Nous aurions préféré marquer plus de buts, mais c’est une solide performance de notre part», a noté le milieu de terrain.

«Nous avons offert une bonne performance défensive avec le jeu blanc et nous avons été bons dans l’ensemble», a ajouté le sélectionneur John Herdman.

Il y a eu un petit moment d’inquiétude en seconde demie quand Alphonso Davies a croulé au sol, visiblement blessé au genou gauche.

Il a pu se relever et est retourné au banc en boitillant, mais Herdman s’est voulu rassurant.

«Nous avons évalué Alphonso sur le banc et ça ne semble pas trop inquiétant.»

Effort montréalais

Cinq membres du CF Montréal font partie de la sélection canadienne et du nombre, seul l’arrière central Joel Waterman n’a pas vu d’action.

Samuel Piette a joué les 60 premières minutes et a offert une très bonne performance défensive en plus d’offrir de très bons ballons offensifs.

Entré en relève de Piette, Ismaël Koné a pu démontrer son talent offensif en apportant beaucoup de dynamisme à l’attaque.

Les défenseurs Alistair Johnston et Kamal Miller ont joué l’ensemble de la rencontre et ont été solides de bout en bout. Miller est passé proche de faire 3 à 0 en frappant la barre transversale en fin de rencontre.