F1

Fin de l’aventure en F1 pour Nicholas Latifi

Publié | Mis à jour

Assis sur un siège éjectable depuis bon nombre de semaines, Nicholas Latifi a indiqué vendredi matin qu’il ne serait pas de retour au sein de l’écurie Williams l’an prochain.

Arrivé en Formule 1 en 2020 grâce surtout à l’appui financier de son père Michael, le pilote canadien de 27 ans a connu un parcours difficile depuis son arrivée, si ce n’est qu’une septième place inattendue au Grand Prix de Hongrie en 2021.

Cette année, il est le seul pilote du plateau à avoir disputé les 17 premières étapes de la saison sans inscrire le moindre point.

«Je veux profiter de l’occasion pour remercier tous les employés chez Williams pour les trois dernières années passées en leur compagnie», a affirmé Latifi.

«Nous n’avons pas obtenu ensemble les résultats escomptés, mais ça été néanmoins un voyage fantastique», a-t-il renchéri.

Six dernières courses

Le contrat du pilote né à Montréal venait à échéance à la fin de 2022 et, sans surprise, il n'a donc pas été renouvelé. Il a été toutefois convenu que Latifi participera aux six dernières épreuves de la présente saison dont la prochaine à Singapour le 2 octobre.

Son compatriote Lance Stroll sera donc le seul Canadien à courir l’an prochain en 2023 et il y a fort à parier que la courte aventure de Latifi en F1 s’arrêtera pour de bon au GP d’Abou Dhabi le 20 novembre.