Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Mathew Barzal veut de la stabilité

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Islanders de New York Mathew Barzal écoulera en principe la dernière année de son contrat avant de devenir joueur autonome avec compensation, mais il se dit prêt à demeurer avec l’équipe pour longtemps.

Le hockeyeur de 25 ans touchera 7 millions $ lors de la dernière saison de son pacte de trois ans et il entend évidemment prouver à tous pourquoi il mérite un salaire important. Cependant, rien n’est garanti quand le directeur général à la table des négociations se nomme Lou Lamoriello, un homme d’expérience qui en a vu bien d’autres.

D’abord et avant tout, Barzal est clair.

«J’aimerais évidemment conclure une entente ici», a-t-il dit au cours d’un point de presse, jeudi, en marge du début du camp d’entraînement des Islanders.

Aussi, il ne ferme pas la porte à des discussions une fois le calendrier régulier entamé. Et le 16e choix du repêchage 2015 de la Ligue nationale dit avoir son DG en haute estime.

«L’avantage dans ce cas-ci, c’est d’avoir Lou en face de soi. Avec lui, il y a toujours du respect et jamais de dénigrement. Ses paroles sont justes et honnêtes, a-t-il mentionné. Quand ce respect mutuel existe, vous souhaitez poursuivre avec l’autre personne pendant longtemps.»

Barzal a obtenu 59 points, dont 15 buts, en 73 rencontres lors de la dernière campagne qui s’est conclue par une exclusion des séries de la formation new-yorkaise. En 2017-2018, il a remporté le trophée Calder, remis à la recrue par excellence, grâce à 85 points en 81 matchs.