Crédit : Crédit: Courtoisie Denis Germain, Eye of the Tiger

Boxe

Erik Bazinyan n’ira pas à Gatineau

Publié | Mis à jour

En deuil de son père récemment décédé, le boxeur Erik Bazinyan ne participera pas au gala d’Eye of the Tiger Management (EOTTM) prévu le 27 octobre au Casino du Lac-Leamy de Gatineau.

Bazinyan n’a pas livré de combat depuis sa victoire par décision unanime contre Marcelo Esteban Coceres, le 23 juin. Invaincu en 28 duels professionnels, il n’avait pas d’adversaire identifié publiquement pour la soirée en Outaouais.

Conséquemment, l’entreprise de promotion misera sur Alexandre Gaumont, Steve Claggett et Junior Ulysse comme figures principales de l’événement. Les deux derniers connaissent leur prochain rival : Claggett (32-7-2, 22 K.-O.) se mesurera à l’Argentin Jonathan Jose Enis (29-17-1, 12 K.-O.), tandis qu’Ulysse (21-2-0, 12 K.-O.) croisera le fer avec Jose Macias Enriquez (15-1-2, 7 K.-O.).

«Le mot d’ordre pour notre "matchmaker" est de mettre sur pied des combats équilibrés avec des adversaires à la hauteur du talent de nos boxeurs. On veut qu’ils progressent, dans le ring comme à l’extérieur. Ainsi, c’est important d’avoir des rivaux qui peuvent leur donner de l’adversité et les sortir de leur zone de confort. Ce genre de duels bénéficie aussi aux amateurs de boxe qui se déplacent pour assister à des combats où l'intensité est au rendez-vous», a affirmé le président d'EOTTM, Camille Estephan, dans un communiqué.

«Au sommet de mon art»

Malgré tout, Claggett entend rester fidèle à ses habitudes et entend livrer un spectacle mémorable.

«Je suis au sommet de mon art. Mon équipe m’aide à progresser continuellement, nous avons le vent dans les voiles. On est impatients de montrer à tous combien je me suis amélioré et ma faim de victoire n’est que plus grande», a-t-il déclaré.

Le gala permettra également à Luis Santana et Christopher Guerrero de montrer leur savoir-faire. Par ailleurs, le pugiliste local Harley-David O’Reilly effectuera ses débuts professionnels.