Crédit : CFL

Alouettes de Montréal

Alouettes: le bris d’égalité à l’enjeu

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal auront une occasion en or de faire mal aux Tiger-Cats de Hamilton et d’améliorer leurs chances de participer aux éliminatoires vendredi.

Il s’agira du dernier de trois duels entre les deux équipes de la section Est de la Ligue canadienne de football en saison régulière. Chacune d’entre elles a déjà signé un gain, de sorte que le bris d’égalité sera en jeu au Stade Percival-Molson.

Une victoire des «Als» contre les Tiger-Cats leur permettrait de finir devant eux au classement advenant que les deux formations aient une fiche identique après leurs 18 matchs de la campagne.

«C’est un match important. Actuellement, nous avons une victoire de plus que Hamilton et un match en main. C’est une belle opportunité qui se présente à nous et nous devrons être opportunistes», a affirmé l’entraîneur-chef par intérim, Danny Maciocia.

«Les gars sont conscients de l’enjeu. J’espère que nous allons nous présenter de façon à jouer comme nous sommes capables.»

Pas facile après un congé

Se présenter, les joueurs des Alouettes (5-7) ont oublié de le faire trop souvent cette saison, notamment quand ils revenaient d’une semaine de congé, comme c’est le cas présentement.

La troupe de Maciocia a en effet un dossier de 0-2 lors des matchs suivant une semaine de repos. Le pilote des Moineaux a démontré une belle transparence quand il a été questionné par rapport à cette situation.

«Ce serait malhonnête de ma part de sortir une phrase qui laisserait entendre que nous avons trouvé la solution... ce serait difficile de vous vendre ça. Je crois toutefois que c’est une question d’être bien concentré du début à la fin de notre semaine.»

Dans l’optique de mettre fin à cette guigne, Maciocia et son groupe d’entraîneurs ont soulevé le problème avec leurs athlètes.

«Après nos deux premières semaines de congé, je sentais que nous atteignons le bon niveau d’énergie seulement à 48 heures du botté d’envoi, a-t-il analysé. C’est différent cette semaine, parce que nous avons abordé la question dès dimanche.»

«Nous leur avons fait bien comprendre de l’importance d’être concentrés et de savoir que les prochains jours allaient être cruciaux pour le match de vendredi. Je sens les gars dédiés physiquement et mentalement depuis le début de la semaine.»

Mettre de la pression

De leur côté, les Tiger-Cats (4-9) arriveront à Montréal gonflés à bloc, eux qui ont vaincu les puissants Blue Bombers de Winnipeg 48 à 31 samedi dernier.

Le quart-arrière Dane Evans a été particulièrement dominant pendant ce match, décochant au passage cinq passes de touché. Ce dernier connaît toutefois une saison en dents de scie et Maciocia pense savoir comment lui faire vivre une mauvaise soirée dans la métropole québécoise.

«Quand il connaît du succès, ça se voit dans son rythme. Il lance le ballon rapidement. Notre défi, c’est de le faire garder le ballon dans ses mains. Nous devons être capables de nous rendre à lui et de lui mettre de la pression. Ce sera ça, la clé!»

Le retour du «Blitz contre la faim»

Les Alouettes font de nouveau appel à la générosité de leurs partisans afin que ceux-ci apportent des denrées non périssables ou effectuent des dons pour les gens dans le besoin.

L’initiative qui porte le nom de «Blitz contre la faim» est ainsi de retour pour une 18e présentation.

«C’est une cause très importante, particulièrement cette année, a indiqué le spécialiste des longues remises Pierre-Luc Caron. Avec la pandémie et l’inflation, les demandes ont été grandissantes dans les banques alimentaires. C’est aussi très difficile pour les familles en général. C’est plus important que jamais d’aider si nous sommes en position de le faire.»

Les «cheerleaders» des «Als» et des bénévoles récolteront les dons à chaque entrée du State Percival-Molson, avant l’affrontement de vendredi contre les Tiger-Cats de Hamilton.