LHJMQ

«C’est possiblement mon dernier tour de piste» - Roy

Publié | Mis à jour

Avec 104 points récoltés au classement, l’an dernier, les Remparts de Québec ont connu l’une de leurs meilleures campagnes en 25 ans d’histoire. De son propre aveu, en marge de la saison régulière, Patrick Roy «aspire aux grands honneurs» et prévient que le club «va tout mettre en place» pour y parvenir.

La motivation supplémentaire pour atteindre l’objectif dans le cas du bouillante et passionné entraîneur-chef, c’est qu’il pourrait bien ne pas être de retour à son poste à pareille date l’an prochain.

«Je sais que c’est possiblement mon dernier tour de piste comme entraîneur-chef, mais j’adore le produit junior. J’adore travailler avec les jeunes et l’opportunité de redonner à mon sport», a-t-il laissé entendre mercredi lors d’un entretien avec le journaliste Stéphane Turcot, de TVA Québec.

À savoir s’il s’agit bel et bien de sa dernière saison derrière le banc, l’ex-gardien étoile des Canadiens de Montréal et de l’Avalanche du Colorado n’a pas cherché à esquiver la question.

«J’y pense sérieusement. Je pense que j’ai roulé ma bosse pas mal. Tout va être relatif selon ce que Simon (Gagné) veut vivre.»

Si Gagné semble le successeur désigné, Roy n’écarte pas la possibilité de se concentrer uniquement sur les fonctions de DG, mais insiste pour dire «qu’il est trop tôt pour aller vers là».

Gagné participait à son premier entraînement en tant qu’instructeur. Roy se dit impressionné par ce que son nouvel adjoint offre sur la glace.

Crédit photo : Capture d'écran, TVA Sports

«Il fait bien ça. Moi j’ai été gardien, lui il a été un joueur d’attaque. Il amène une vue un peu différente de la mienne.

«Il sera un bon complément à notre groupe d’entraîneurs.»

Les Diables Rouges ont présentement sept joueurs de leur effectif dans des camps d’entraînement professionnels. Ils se préparent donc à reprendre le collier sans les Nathan Gaucher, Zachary Bolduc, James Malatesta et compagnie.

«Est-ce qu’ils vont être de retour? On a déjà vu dans le passé des (Marc-Édouard) Vlasic et des (Simon) Gagné graduer prématurément.

«C’est difficile de comparer. L’année passée on avait vraiment une belle profondeur avec des vétérans sur les troisième et quatrième trios, puis en défense. Cette année on a été chercher de la profondeur chez d’autres équipes. 

«On va voir comment ces gars-là vont progresser pendant que la saison avance. On en saura plus long au fur et à mesure qu’on leur donne une chance de se faire valoir.»

Les Remparts inaugurent leur saison ce vendredi en accueillant les Saguenéens de Chicoutimi au Centre Vidéotron.