La Poche Bleue le midi

Latendresse se souvient du «grognement» de Chara

Publié | Mis à jour

Le défenseur format géant Zdeno Chara a annoncé sa retraite, mardi, mettant fin à une carrière de 24 saisons dans la LNH. Si l’on se souvient de ses prouesses défensives et physiques ainsi que certains épisodes violents, Guillaume Latendresse avait autre chose en tête.

«Alex Kovalev avait fait une grosse présence où il avait déjoué tout le monde, a souligné Latendresse lors de l’émission La Poche Bleue le midi sur les ondes de TVA Sports. Le gros Chara n’avait pas aimé ça et il était parti après Kovalev. Il avait essayé de lui donner un coup de coude et par malheur, il s’est reviré et j’étais là. [...] Honnêtement, il m’a pogné par le chandail, 1, 2, 3, merci bonsoir.

«Je suis chanceux, Maxim (Lapierre) m’a lifté au banc des punitions parce que je me suis trompé (de banc) et je ne me souviens de rien. [...] C’est ce que les gens ne réalisent pas. Je suis un gros bonhomme, je suis fort physiquement, mais ce gars aurait pu faire mal à un joueur à tous les matchs. C’est une brute, il était extrêmement dangereux, mais c’est un gars qui était respectueux et il faisait attention.»

Puis, lors ce de même match entre le Tricolore et les Bruins, Latendresse s’est par la suite retrouvé aux côtés du défenseur.

«Je m’en vais à côté et je me dis que je vais créer un lien, a rigolé l’ex-numéro 84 du CH. J’essaie de lui parler de son bâton. Il n’a fait que se tourner et a grogné. Après ce combat, il savait qu’il m’avait pour le reste de mes jours. Il pouvait valser avec moi.»

Voyez l’entrevue intégrale ci-dessus dans laquelle Latendresse parle également de P.K. Subban.