Crédit : PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Alouettes de Montréal

Jamal Davis II déçu mais heureux de revenir

Publié | Mis à jour

Malgré de brillantes performances, le joueur de ligne défensive Jamal Davis II n’a pas réussi à se tailler une place dans la NFL, mais il se réjouit d’être de retour avec les Alouettes.

L’athlète de 27 ans a récemment paraphé un contrat de deux saisons avec les Moineaux, lui qui a pris part à neuf parties avec le club de la Belle Province en 2021.

Après cette campagne, Davis II a tenté sa chance en participant au camp d’entraînement des Chargers de Los Angeles. Il a totalisé neuf plaqués, dont quatre en solo et deux pour des pertes, en trois rencontres préparatoires. Il a toutefois été libéré par le club californien.

«Je n’en ai aucune idée», a-t-il répondu lorsque questionné sur les raisons de son départ.

«Tout le monde m’a dit que j’avais connu un excellent camp et que j’ai été bon pendant les matchs préparatoires. Je suis un peu perdu par rapport à ça, mais je ne suis pas déprimé ou triste de la chose.»

Après cette déception, Davis II a parlé à d’autres équipes de la NFL et a même montré ses habiletés devant le personnel d’entraîneurs des Steelers de Pittsburgh. Il s’est toutefois impatienté et a décidé de revenir dans le nid.

«Je suis prêt à jouer! Je ne voulais plus attendre et faire partie de quelque chose. Voilà ce qui a motivé ma décision. [...] J’adore cette équipe, l’organisation, la ville et les partisans. Je suis prêt à m’établir à Montréal.»

Toujours en contact

Visiblement heureux de renouer avec Davis II, le directeur général Danny Maciocia a révélé qu’il a maintenu des liens avec le joueur pendant son aventure chez nos voisins du sud.

«Nous avons toujours été en contact. Nous avons parlé avant et pendant le camp des Chargers. Il m’envoyait même ses faits saillants. Après [sa libération], nous nous sommes parlé, mais il avait besoin d’un peu de temps. Il m’a ensuite fait comprendre qu’il voulait être de retour à Montréal et jouer», a raconté Maciocia.

«Nous sommes très chanceux et heureux qu’il ait décidé de revenir à Montréal, à la place d’attendre une autre opportunité dans la NFL.»

Le DG, qui œuvre aussi comme entraîneur-chef par intérim, a confirmé que Davis II sera en uniforme ce vendredi, lors du passage des Tiger-Cats de Hamilton au Stade Percival-Molson, et ce, au plus grand bonheur de celui qui ne pouvait plus attendre de remettre son casque et ses épaulettes.

Trois nouveaux Américains

Les Alouettes ont ajouté trois Américains à leur équipe d’entraînement en début de semaine.

Il s’agit du quart-arrière Felix Harper, ainsi que des secondeurs Jaylan Alexander et Rashaad Harding.

«Nous avons une fenêtre de 30 jours où nous pouvons faire passer notre équipe d’entraînement de 10 à 15 joueurs», a expliqué le directeur général Danny Maciocia.

«Ce sont des joueurs que nous suivions. Nous allons leur donner l’opportunité de nous montrer ce qu’ils sont capables de faire dans les prochains jours. Nous allons ensuite prendre une décision, à savoir si nous les gardons et nous leur offrons des contrats pour l’an prochain.»

Il ne faut donc pas s’attendre à ce que l’un des trois nouveaux transforme la présente campagne des «Als».

Harper, un pivot qui lance de la gauche, s’est dit très reconnaissant d’avoir obtenu une opportunité de continuer à jouer au football.

«C’est une bénédiction de me retrouver ici. C’est un rêve de jouer au football professionnel. Je viens d’une petite ville proche d’Atlanta. Je veux donner de l’espoir aux jeunes de mon coin et qu’ils sachent que c’est possible d’accomplir leurs rêves», a exprimé le produit des Braves d’Alcorn State.