JiC

Xhekaj : les autres équipes feraient mieux de s’ajuster

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d’Ottawa auraient-ils pu mieux se préparer à affronter le rugueux espoir des Canadiens Arber Xhekaj lors du camp des recrues?

Après que Xhekaj eut été à l’origine d’une blessure chez l’espoir des Sénateurs Viktor Lodin en plus de passer le K.-O. à un autre lors du match de dimanche, c’est ce qu’a avancé Renaud Lavoie, lundi, à «JiC».

Parce que Xhekaj, ce n’est (déjà) pas la première fois qu’il fait le coup aux «Sens». Il y a un an presque jour pour jour, l’Ontarien avait blessé l’espoir Angus Crookshank lors d’un match du camp des recrues avant de livrer un furieux combat à Mark Kastelic. Les Sénateurs, en revoyant Xhekaj sur la glace, dimanche, auraient dû se méfier un peu plus, a estimé le reporter hockey.

«C'est vraiment dommage, parce que Viktor Lodin ne sait pas qu'il (Xhekaj) est sur la glace, en tout cas il ne se protège pas, a-t-il expliqué. Moi, j'appelle ça de l'éducation. Qui est sur la patinoire? Quand Jacob Trouba, des Rangers de New York, est sur la glace, il faut que tu le saches.»

«Il (Xhekaj) ne connaît qu'une seule façon de jouer, que ce soit dans un match de recrues, un match préparatoire (...) peu importe à quel niveau il va jouer, il joue toujours de la même façon, a-t-il également mentionné. Pour blesser? Non. Mais quand tu sautes sur la glace, comme dans un camp des recrues, il faut absolument que tu prépares tes joueurs.»

Entre temps, le gros défenseur fait jaser à Montréal, et plusieurs se demandent déjà s’il patinera un jour dans la Ligue nationale. Pour l’organisation, il semble que ça ne fasse pas de doute, et pour notre collègue non plus.

«Ce "kid"-là, c'est un gars qui va jouer dans la Ligue nationale, parce que la Ligue nationale le permet encore. Mais il a du talent aussi.»

Voyez « la Mise en échec » en vidéo principale.