MLS

MLS: un but qui complique la vie du Crew

Publié | Mis à jour

Le Crew a raté une bien belle occasion de se donner un peu d’oxygène dans la lutte pour une participation aux éliminatoires, dimanche à Columbus, cédant un autre but tardif en fin de match pour se contenter d’une nulle de 1 à 1 contre les Timbers de Portland.

Santiago Moreno a en effet touché la cible à la cinquième et dernière minute des arrêts de jeu de la deuxième demie. Le Crew laisse donc filer d’autres précieux points. Le CF Montréal lui avait joué le coup le 9 septembre – deux fois plutôt qu’une – dans un verdict nul de 2 à 2, tandis l’Inter Miami lui avait arraché la victoire à la 82e minute, quatre jours plus tard.

 Voyez le résumé du match dans la vidéo ci-dessus.

«Je crois que c’est arrivé trop de fois cette année», a pesté Milos Degenek, selon le quotidien "Columbus Post-Dispatch", avant de critiquer un peu la gestion du temps par l’arbitre. Si vous décidez de jouer quatre minutes, comptez quatre minutes. Vous ne faites pas jouer cinq minutes. Mais c’est comme ça. J’imagine que c’est le football, et vous devez vous y faire.

«Je n’essaie pas de pleurnicher ou de trouver une excuse. En tant que collectif, nous devons être meilleurs dans les 10 dernières minutes du match et nous devons trouver un moyen de terminer le travail.»

Molino excellent

Kevin Molino a été l’auteur du premier filet de cette rencontre. Il a profité d’un court relais de Lucas Zelarayan à la 36e minute pour tromper la vigilance du gardien Aljaz Ivacic. Il s’agissait d’un premier but cette saison pour l’attaquant de 32 ans.

«Ça sera perdu dans le branle-bas de combat aujourd’hui, mais j’ai trouvé que [Molino] a eu un excellent match», a dit l’entraîneur-chef du Crew, Caleb Porter.

Ce verdict nul permet malgré tout au club de l’Ohio de se donner un coussin de deux points sur l’Atlanta United FC tout en ayant un match en main. Le Crew est à égalité avec l'Inter Miami au septième et dernier rang donnant accès aux éliminatoires, mais a remporté moins de matchs et est donc exclu du tournoi automnal pour le moment.

Il devra croiser le fer avec les Red Bulls de New York, le Charlotte FC et l’Orlando City SC d’ici la fin de la campagne.

Il s’agit certainement d’un point inespéré pour les Timbers, qui se donnent pour leur part une avance de trois points sur le Real Salt Lake, première formation exclue du portrait des éliminatoires dans l’Ouest.