Crédit : John Morris / Agence QMI

LNH

Islanders : William Dufour veut poursuivre sur sa lancée

Publié | Mis à jour

William Dufour a terminé sa carrière junior de façon grandiose et il espère profiter de cet élan pour amorcer sa carrière professionnelle sur une bonne note.

Modeste choix de cinquième ronde des Islanders de New York en 2020, le Québécois a vécu une véritable éclosion en 2021-2022, totalisant 56 buts – un sommet dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) – et 116 points en 66 parties avec les Sea Dogs de Saint John. Il a par ailleurs été nommé joueur par excellence du circuit.

Dufour a notamment effacé un déficit de trois buts contre les Cataractes de Shawinigan à la fin du tournoi préliminaire de la Coupe Memorial avec une performance de quatre buts pour propulser son équipe en finale. Il a ajouté deux points (un but, une aide) dans une éclatante victoire en finale contre les Bulldogs de Hamilton.

Puis, cet été, il a été l’un des artisans de la médaille d’or canadienne au Mondial junior, totalisant trois buts et sept points en sept parties. Il a notamment touché la cible lors de la finale contre la Finlande.

Présent au camp des recrues des Islanders, il est donc tout naturel pour Dufour d’avoir confiance en ses moyens, lui qui a paraphé son contrat d’entrée de trois ans cette année.

«En revenant ici, je suis vraiment confiant, a déclaré Dufour, selon le site officiel des Islanders. J'ai eu une assez bonne saison [en 2021-2022] et je vais essayer d'apporter ça au camp et voyons où ça va nous mener.»

En français

Le français a certainement une place de choix chez les Islanders. Arnaud Durandeau, Samuel Bolduc et Vincent Sevigny sont également présents au camp, tandis que Jean-Gabriel Pageau et Anthony Beauvillier sont des membres importants de la formation des Islanders.

Dufour a d’ailleurs eu de bons mots pour les deux vétérans de la Belle Province, mais également pour Matt Martin et Casey Cizikas, qui ont invité quelques espoirs pour une partie de golf récemment.

«Même en ce moment, ils parlent encore beaucoup avec nous, a révélé Dufour. C'est bien de les avoir pour nous montrer ce que nous devons faire et tout, et c'est bien d'avoir la chance de parler français.»

Mais au-delà de l’intégration et de l’adaptation au jeu plus rapide et plus robuste chez les professionnels, Dufour se donne un but très précis: rester lui-même.

«Je veux juste être moi-même, ne pas ressentir de pression, simplement continuer ce que j'ai fait l'an dernier, a-t-il expliqué. C'est ce que j'ai fait au Mondial junior. J'ai essayé de jouer un jeu dans les deux sens et d'apporter de l'offense. C'est plus mon genre de jeu. Si je joue juste mon jeu, je pense que tout ira bien.»