Baseball

«Comme nulle part ailleurs» -TJ White

Publié | Mis à jour

N’ayant jamais remporté un championnat dans l’uniforme des Capitales, du moins avant 2022, l’Américain TJ White considère la ville de Québec comme l’un des plus beaux endroits pour jouer au baseball.

«C’est fantastique, c’est comme nulle part ailleurs où j’ai joué, a-t-il qualifié. J’ai déjà une longue carrière, je suis l’un des plus vieux dans l’équipe et c’est l’une de mes places favorites.»

«Les partisans sont incroyables, ils sont toujours impliqués dans le match, a vanté White. On sent que c’est toujours rempli à pleine capacité, peu importe le nombre de personnes qu’il y a réellement.»

Originaire de Las Vegas, l’athlète de 30 ans flotte sur un nuage pendant les séries éliminatoires alors que les amateurs sont au rendez-vous. Il a lui-même soulevé la foule à quelques reprises. Après un important coup sûr donnant la victoire en 11e manche, durant la série précédente face aux Titans d’Ottawa, il a notamment frappé un circuit de deux points, samedi, dans un gain complètement fou face aux Boomers de Schaumburg.

«C’est le résultat de plusieurs choses, a-t-il dit, à propos de ses performances personnelles. Tu veux le faire pour tes coéquipiers, pour l’entraîneur et pour les partisans. Et tu veux le faire pour toi-même aussi, c’est certain. Il faut savoir saisir les opportunités. J’essaie de rester calme, autant que possible, et jouer comme j’en suis capable.»

Une fin de match mémorable

Peu importe comment devait se poursuivre cette finale contre les Boomers, ils seront nombreux à se souvenir de la fin du match de samedi soir au Stade Canac. Cette fois, c’est Ruben Castro qui a obtenu un coup sûr gagnant, poussant Yordan Manduley et David Glaude, en fin de neuvième manche, dans une victoire de 4 à 3.

«C’est toujours plaisant d’assister à un coup sûr qui met fin à un match, c’était fantastique samedi, a commenté White. C’était toute une présence au bâton pour Ruben, il est venu chercher la victoire pour nous. J’étais heureux pour lui, mais aussi pour toute l’équipe.»

White avait effectué un premier séjour avec les Capitales en 2018 et 2019. C’est donc tout juste avant ce passage initial, soit en 2017, que le club de Québec avait remporté son plus récent championnat dans la Ligue Can-Am.

S’il place la Vieille Capitale parmi les endroits de prédilection où il a pratiqué le baseball, le sympathique joueur de premier but a pourtant un parcours bien rempli qui l’a fait voyager passablement en Amérique du Nord de même qu’au Mexique. Repêché en 18e ronde par les Twins du Minnesota en 2014, White a gravité pendant cinq saisons dans cette organisation, jouant notamment près de 200 matchs au Tennessee, avec les Lookouts de Chattanooga, au niveau AA.