Crédit : AFP

NFL

Plus de peur que de mal pour Herbert

Publié | Mis à jour

Les Chargers de Los Angeles ont sans doute poussé un grand soupir de soulagement quand ils ont appris que la blessure à leur quart-arrière Justin Herbert n’était que mineure. Le pivot n’a subi qu’une fracture du cartilage costal et pourrait ainsi être à son poste pour le prochain match des siens.

L’athlète de 24 ans en avait inquiété plus d’un dans la défaite de 27 à 24 des siens contre les Chiefs de Kansas City, jeudi, lui qui était resté au sol quelques minutes après avoir encaissé un plaqué de Mike Danna. Il avait finalement raté un seul jeu avant de revenir sur le terrain, mais il était visiblement en douleur, lui qui se tenait constamment au niveau des côtes.

Les résultats des tests médicaux qu’a passé Herbert après le duel n’ont toutefois rien démontré, a révélé le réseau NFL Network, vendredi.

«Nous avons de bonnes nouvelles en ce qui à trait au résultat des rayons X, a d’abord lancé l’entraîneur-chef des Chargers Brandon Staley, lui dont les propos ont été repris par le "USA Today". Je crois que ce sont des bonnes nouvelles. Quand tu es quart-arrière, tu ne veux pas que ce soit une fracture à un os. Le fait que ce soit le cartilage est un bon signe.»

Malgré tout, Herbert a complété le duel contre les Chiefs en trouvant les mains d’un receveur 33 fois sur 48 tentatives, pour des gains de 334 verges, en plus de réussir trois passes de touché. Il a toutefois été victime d’une interception coûteuse au quatrième quart.

Herbert pourrait donc être de retour à son poste, dimanche le 25 septembre, alors que les Jaguars de Jacksonville seront de passage en Californie.