Crédit : AFP

Golf

Adam Svensson luttera pour le titre

Publié | Mis à jour

Le Canadien Adam Svensson semble à ses aises sur les verts californiens, si bien qu’il s’est hissé au sein du top 5 après trois rondes au Championnat Fortinet, samedi.

Svensson (67) n’a connu aucun moment de frustration durant la journée. Ses trois oiselets consécutifs entre les huitième et 10e fanions l’ont propulsé vers le sommet du classement.

Après avoir frappé la balle 206 fois (-10) depuis le début des hostilités, il occupe la cinquième place à égalité avec les Américains Davis Thompson, Paul Haley II et Matt Kuchar.

Le représentant du pays de l’Oncle Sam Justin Lower a retrouvé la tête du peloton grâce à une ronde de 69, le plaçant à -13.

Le champion en titre du tournoi, Max Homa, et l’Anglais Danny Willett ont ainsi cédé les rênes de la compétition, incapables de faire mieux que la normale (72). Ils seront tout de même aux avant-postes de la ronde finale, détenteurs d’une carte cumulative de -12.

Les golfeurs canadiens Nick Taylor (67) et Mackenzie Hughes (68) ont connu certains de leurs plus beaux moments du tournoi pour se retrouver côte à côte en 17e position, à -7.

Taylor Pendrith (71), quant à lui, a chuté au 52e rang.

Corey Conners et Michael Gligic, les autres représentants de l’unifolié, n’avaient pas réussi à échapper au couperet.

Brooke M. Henderson en position intéressante à Portland

Du côté de la LPGA, la golfeuse canadienne Brooke M. Henderson aura fort à faire pour ravir les grands honneurs à la Classique Amazingcre, mais elle peut tout de même aspirer à un résultat dans le top 5 après avoir joué 69 (-3) à Portland.

Henderson a inscrit trois oiselets dans le neuf d’aller, mais a connu plus de difficultés en deuxième moitié de parcours. Ses faux pas aux 10e et 17e fanions ont annulé ses réussites aux 13e et dernier trous.

L’Ontarienne est donc restée au 14e rang à égalité avec la Sud-Coréenne Narin An (67), à -9.

Henderson se trouve à quatre coups de la tête à l’aube de la ronde finale. Elle n’accuse que trois frappes de retard sur le top-5.

Bien malin celui qui pourra prédire l’issue de la compétition, puisque 13 golfeuses sont séparées par trois coups à la tête du peloton et trois athlètes se partagent la tête. Les Américaines Andrea Lee (67) et Lilia Vu (69), ainsi que la Japonaise Ayaka Furue (67) affichent toutes un pointage de -13.

Seule autre Canadienne à avoir échappé au couperet, Alena Sharp a remis une deuxième carte consécutive de 72 (N). Un double boguey au 17e fanion n’a vraiment pas aidé la cause à celle qui occupe le 38e échelon, à -4.