Crédit : Photo Agence QMI, Marc DesRosiers

Baseball

À une seule victoire du championnat!

Publié | Mis à jour

Dans un scénario de rêve, Ruben Castro a joué les héros, frappant un double de deux points, avec deux retraits en fin de neuvième manche, pour permettre aux Capitales de Québec de l’emporter, samedi soir, au Stade Canac. 

«C'était imprévisible, a qualifié le gérant des Capitales Patrick Scalabrini, au terme de la partie. Une telle fin de match contre un releveur (Darrell Thompson) qui ne donne pas de coup sûr habituellement contre les frappeurs gauchers...»

À la suite de ce gain de 4 à 3 contre les Boomers de Schaumburg, devant une impressionnante foule de 4428 spectateurs, les Capitales mènent 2-1 dans cette finale 3 de 5. Le club de Québec se retrouve ainsi à une seule victoire du championnat.

Les Capitales n’étaient plus qu’à une prise de la défaite. Or, le coup sûr de Castro a plutôt permis à Yordan Manduley et David Glaude, parti du premier coussin, de croiser le marbre.

Plus tôt dans le match, soit en troisième manche, T. J. White avait réussi une longue balle de deux points. Glaude, qui avait entamé ce tour au bâton avec un simple, l’a précédé au marbre.

Le flair de Scalabrini

Envoyé au monticule pour entamer ce troisième match de la finale, le lanceur des Capitales Michael Austin a été l’un des grands artisans de la victoire.

En cinq manches, Austin a permis un point mérité, six coups sûrs et un but sur balles. Il a aussi réussi huit retraits au bâton, donnant raison au gérant de lui avoir fait confiance pour cet important match.

«Nous nous sommes fiés sur les statistiques. C’est une équipe très patiente de l’autre côté et Austin n’accorde pas tellement de buts sur balles. Il a mérité la balle à ce moment-ci, dans les circonstances», avait justifié Scalabrini, avant le début de la rencontre, repoussant la possible présence du partant Carlos Sano à dimanche.

Le releveur Franklin Parra, une révélation des présentes séries, a signé la victoire après avoir lancé la neuvième manche.

Le point mérité porté à la fiche d’Austin a été le résultat du circuit de deux points qu’a accordé le releveur Frank Moscatiello à Blake Grant-Parks, en début de sixième. Si Moscatiello a connu une sortie plutôt difficile, David Richardson a d'abord répondu à l’appel avec deux gros retraits pour étouffer la menace des Boomers en début de septième. Blake Berry est venu hanter partiellement ses anciens coéquipiers des Capitales, en huitième manche, avec un circuit en solo contre Richardson, mais c’était sans compter sur le moment magique signé Castro.

Le voltigeur des Capitales Tristan Pompey était de retour au jeu, samedi, après avoir subi une dislocation de l’épaule durant la demi-finale face aux Titans d’Ottawa.