Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Les Islanders ont-ils trouvé la solution?

Publié | Mis à jour

Exclus des séries éliminatoires la saison dernière, les Islanders de New York espèrent que l’arrivée d’un nouvel entraîneur-chef donnera un second souffle à leurs troupes et l’attaquant Mathew Barzal place ainsi toute sa confiance en Lane Lambert.

Celui-ci a le mandat de remplacer l’instructeur d’expérience Barry Trotz, congédié quelques semaines après la fin de la campagne. L’équipe new-yorkaise avait participé à deux finales d’association consécutives avant de se contenter de 37 victoires en 2021-2022.

Pour revenir sur la bonne voie, elle devra compter sur la contribution de tous, mais la présence de Lambert dans l’entourage à titre d’assistant au cours des quatre dernières années constituera un avantage, d’après Barzal.

«Je crois que nous avons tous une bonne relation avec lui pour cette raison. Il a tout notre respect à l’intérieur du vestiaire et c’est primordial quand un nouveau pilote arrive. Je pense donc qu’il effectuera un excellent travail et, oui, ce sera très bien», a-t-il prédit au site NHL.com.

Toutefois, le joueur d’avant a tenu à mentionner qu’il n’avait rien contre son ancien mentor qui a pris une année sabbatique. Reste qu’il n’est pas contre l’idée d’un changement de garde.

«Barry a été très bon, je n’ai pas une seule mauvaise chose à dire, a affirmé Barzal. Cependant, je pense que parfois, il vous faut une nouvelle voix. Vous avez besoin d’un visage différent.»

Le futur

Par ailleurs, le patineur de 25 ans profitera de l’autonomie avec compensation à l’été 2023 et aimerait demeurer à Long Island. À ce propos, le ton de ses prochaines négociations contractuelles en diront long, sauf qu’il veut se concentrer sur son boulot.

«Je souhaite rester ici, mais ce sont évidemment les affaires. Si nous pouvons trouver une solution juste qui rend les deux parties heureuses, je signerai demain matin. [...] Pour l’heure, il s’agit pour nous de se rendre en séries. Ce sera la clé pour nous, car nous estimons être une formation capable d’aller en éliminatoires. Notre structure est bonne et on a des gars pouvant faire la différence», a-t-il considéré.