SPO-ROYAL-REPENTIGNY

Crédit : BENOÎT RIOUX/AGENCE QMI

Baseball

LBJEQ: le Royal couronné

Publié | Mis à jour

Le Royal de Repentigny a triomphé lors du match ultime de la grande finale de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ) pour mettre la main sur le quatrième titre de son histoire, vendredi au Stade Flavio Prata.

Les hôtes ont démontré toute leur force de frappe pour battre les Alouettes de Charlesbourg 14 à 6 dans le septième duel de la série. Ces derniers avaient étiré cette finale âprement disputée en l’emportant 6 à 5 devant leurs partisans, mercredi.

Le Royal a ainsi mis fin à une courte disette de cinq années sans titre. L’équipe de Repentigny avait remporté les grands honneurs en 2012, 2016 et 2017.

Le duel du jour s’est entamé sur les chapeaux de roues pour les vainqueurs, qui ont ajouté huit points au tableau avant la conclusion de la deuxième manche.

Le lanceur partant des visiteurs, Nathan Lellouche, a été chassé du match après seulement un tiers de manche, où il a permis trois points, dont deux mérités, sur un coup sûr. Ses successeurs Cédric Plante (trois coups sûrs et cinq points alloués) et Xavier Boutin (cinq coups sûrs et six points donnés) ont aussi été victimes des prouesses du Royal.

Ian Michel Lavigne et Philippe Bourassa ont été les plus grands tortionnaires des artilleurs des Alouettes, eux qui ont tous deux cogné deux frappes en lieu sûr, le premier produisant deux points, tandis que le second en a produit trois. Adam Meilleur s’est aussi démarqué en atteignant les sentiers à cinq reprises. Ce dernier a frappé trois coups sûrs et profité de deux passes gratuites.

Elliot Grondin-Harnois a été excellent sur le monticule des locaux pour empêcher une remontée des Alouettes. Dans un duel résolument offensif, il a tenu en échec ses rivaux pendant les deux dernières manches, inscrivant quatre retraits sur des prises au passage.

Les Alouettes tentaient de remporter un premier championnat depuis 2013 et un deuxième depuis 2000. À ce moment, c'était le dernier de six consécutifs pour Charlesbourg, entre 1995 et 2000.