Crédit : AFP

Tennis

Eugenie Bouchard ne peut finir le travail

Publié | Mis à jour

Visiblement aux prises avec des ennuis physiques, la Québécoise Eugenie Bouchard a plié l’échine en quart de finale du tournoi de tennis de Chennai, en Inde, s’inclinant 1-6, 6-4 et 6-2 devant l’Argentine Nadia Podoroska, vendredi.

La gagnante a fait fi d’une courte interruption causée par les éclairs en troisième manche pour s’imposer en 2 h 24 min. La 298e raquette mondiale semblait pourtant à court de réponses au premier set, mais «Genie» a commencé à éprouver certains problèmes au suivant. Elle a visité le vestiaire pour plusieurs minutes tôt dans la manche médiane, avant de demander des traitements aux abords du court quelques jeux plus tard.

Exprimant par moments sa frustration, Bouchard, 902e du circuit de la WTA avant le début du tournoi, a concédé 16 chances de briser à Podoroska et celle-ci en a profité cinq fois. À l’opposé, la Sud-Américaine a perdu son service à cinq reprises également, entre autres à cause de ses huit doubles fautes.

Ça ne s’est pas mieux passé en double pour la joueuse de l’unifolié, qui a baissé pavillon aux côtés de la Belge Yanina Wickmayer, en demi-finale. Après avoir perdu la première manche 6-3, elles ont déclaré forfait à 1-1 au deuxième set, offrant la victoire à la Géorgienne Natela Dzalamidze et la Russe Anna Blinkova.

Même résultat pour Marino

L’autre Canadienne toujours en lice dans le tableau principal du simple, Rebecca Marino, n’a pas non plus obtenu son billet pour le carré d’as. La septième tête de série a été vaincue en deux manches de 7-6(10) et 6-3 par la Polonaise Magda Linette, troisième favorite.

La Torontoise a été secouée par son revers crève-cœur au premier set, où elle avait obtenu deux balles de manche. Elle fut en tout point égale à sa rivale, mais Linette a monté en puissance en seconde moitié de match.

La 67e raquette de la WTA a pris les devants 3 à 0 en deuxième manche, brisant deux fois Marino. Cette dernière s’est accrochée en volant le service de Linette, mais sa première balle ne lui répondait plus.