Renaud Lavoie

Slafkovský : un diamant à polir

Slafkovský : un diamant à polir

Renaud Lavoie

Publié 15 septembre
Mis à jour 15 septembre

Il y avait un nombre anormalement élevé de journalistes montréalais présent au tournoi des recrues à Buffalo et c'était d’abord et avant tout pour voir le premier choix du dernier repêchage amateur, Juraj Slafkovsky.

On peut littéralement séparer sa rencontre en trois segments: sa première période a été presque parfaite, alors qu’il a utilisé sa vitesse, son physique et ses habilités pour se distancer constamment de ses adversaires. Il a utilisé ses coéquipiers à la perfection comme le démontre sa savante passe sur le but de Filip Mesar. Voyez la séquence plus bas.

2_0_MESAR -

En deuxième période, les choses se sont gâtés un peu. D'abord parce que les joueurs des Sabres ont visiblement eu le message de terminer leurs mises en échec contre lui lorsqu'il est sur la glace. Ensuite il a tenté de trop en faire à plusieurs occasions, alors qu'il a arrêté de se servir de ses coéquipiers tout en tentant de déjouer tous ses adversaires sur la glace.

Sa troisième période a été plus efficace, malgré une erreur en avantage numérique qui a donné le dernier but des Sabres. Il a toutefois recommencé à utiliser ses coéquipiers ce qui est une de ses grandes forces.

Fait important à noter, il a été frappé solidement par Zach Berzolla en entrée de zone offensive alors qu’il coupait vers le centre. Berzolla a frappé un mur, mais c’est une leçon pour Slafkovsky parce qu’il ne peut pas se placer dans une situation vulnérable de la sorte dans la LNH. Vaut mieux l’apprendre dans un match des recrues.

Bref, Juraj Slafkovsky est un joueur avec de très grandes aptitudes qui doit peaufiner son jeu et il aura tout le temps pour le faire. 

Et pour ceux qui se demandent s'il est meilleur que Jesperi Kotkaniemi ou Alex Galchenyuk, qui sont des choix du top-3, la réponse est simple: ce n'est même pas proche. 

D'ailleurs, pour ceux qui auraient des questions sur la réponse du Slovaque face à la pression montréalaise, il a été très à l'aise en entrevue d'après-match, même lorsque que questionné sur le fait qu'il essayait parfois d'en faire trop. «Quand j'embarque sur la glace, je n'essaie pas de prouver à personne que je méritais d'être premier au total. J'essaie d'aider mon équipe à gagner», a-t-il dit. Écoutez son entrevue complète juste ici.

ENTREVUE_SLAFKOVSKY -

À RETENIR DE LA RENCONTRE

-Kaiden Guhle disputera le dernier match du tournoi, soit dimanche face aux Sénateurs. La direction de l'équipe veut lui donner le temps de s'entraîner sur la glace avant de lui donner un match.

-Logan Mailloux se sent beaucoup mieux mais les Canadiens ne veulent pas prendre de chance, lui qui se remet d'une blessure à l'épaule. Il reprendra l'action au niveau junior dans les prochaines semaines.

-William Trudeau a été de loin le joueur coup de cœur du premier match chez les Canadiens. Le défenseur repêché en quatrième ronde en 2021 a freiné un grand nombre de poussées des Sabres alors qu'il a démontré qu'il avait un grand flair. Beaucoup de « hockey sens » comme on dit en bon français.