Crédit : Photo Christian Gingras / Capitales de Québec / Courtoisie

Baseball

Gros week-end de baseball en vue au Stade Canac

Publié | Mis à jour

Malgré une défaite de 9 à 1 subie jeudi soir, en Illinois, les Capitales rentreront à domicile avec l’avantage du terrain lors de la finale de la Ligue Frontière de baseball qui oppose le club de Québec aux Boomers de Schaumburg.

Avec une égalité de 1-1 dans la série, la troupe de Patrick Scalabrini sera au Stade Canac, samedi et dimanche, et peut-être aussi lundi, si un cinquième et ultime match devient nécessaire.

• À lire aussi: Ligue Frontière: le premier match de la finale aux Capitales

• À lire aussi: Une nouvelle étape pour l’organisation des Capitales

Mercredi soir, les Capitales avaient remporté le premier match de la finale, à l’étranger, par le pointage de 6 à 3.

Concernant la deuxième partie, les Boomers ont été les premiers à marquer, jeudi, quand le partant des Capitales Codie Paiva a alloué un circuit en solo à William Salas, en fin de troisième manche.

Paiva aurait mérité un meilleur support, lui qui a permis un seul point lors de ses six premières manches de travail. Or, ses coéquipiers n’ont pas été en mesure de l’appuyer offensivement. Au terme de sa journée, Paiva a cédé trois points, dont deux mérités, en six manches et un tiers. Les frappeurs des Capitales, limités à cinq coups sûrs, ont pour leur part présenté un rendement de 0 en 17 avec des coureurs sur les sentiers.

Un Japonais au monticule

Il a fallu attendre la septième manche pour voir les Capitales s’inscrire au pointage. Jonathan Lacroix a atteint la plaque payante quand Marc-Antoine Lebreux a été sauf au premier coussin sur une erreur. Les Boomers ont toutefois répliqué avec deux points dès la fin de la septième tandis que Paiva a lui-même commis une erreur défensive.

Dans le camp des Boomers, l’équipe de Schaumburg misait sur le Japonais Shumpei Yoshikawa au monticule pour entamer cette rencontre. L’ancien espoir des Diamondbacks de l’Arizona a blanchi les Capitales pendant cinq manches et un tiers avant de céder sa place à Thomas Nicoll, qui a alloué le point aux visiteurs.

La débandade...

Le releveur Samuel Adames a d’abord bien fait pour les Capitales, en étouffant la menace en fin de septième, grâce à deux retraits au bâton. Il a toutefois permis deux points en fin de huitième sur un double du dangereux Mike Hart, le quatrième frappeur de la formation offensive des Boomers. Ian Codina n’a pu stopper l’hémorragie, accordant un ballon sacrifice. Cet autre point a aussi été porté à la fiche d’Adames.

Un triple de Brett Milazzo a ensuite sonné le glas pour les Capitales, qui ont envoyé le Québécois David Gauthier au monticule pour clore la rencontre. Les Boomers ont marqué six fois en fin de huitième manche.