Crédit : Sheri Determan/WENN.com

NASCAR

Du NASCAR à Victoria’s Secret

Publié | Mis à jour

Toni Breidinger, la première femme d’origine arabe à conduire en NASCAR, a effectué un virage remarqué dans sa carrière en apparaissant dans une récente campagne de Victoria’s Secret.

C’était un rêve de jeunesse pour la pilote automobile que de se tourner vers le mannequinat, elle qui est suivie sur les réseaux sociaux par plusieurs centaines de milliers de personnes. La jeune femme de 23 ans voit le tout comme un bel accomplissement, disant avoir eu des problèmes de confiance en soi.

«La jeune fille que j’étais pleure, a-t-elle écrit sur son compte Instagram. En grandissant, j’ai eu beaucoup de difficulté à aimer mon corps. Dans la dernière année, j’ai mis l’accent sur ma santé mentale et physique plutôt que l’apparence. Je suis honorée de faire partie de la famille de Victoria’s Secret.»

«Merci de me permettre de me sentir en confiance dans ma propre peau!» a-t-elle conclu.

Breidinger est apparue dans une vidéo du géant de la lingerie féminine, mercredi. Elle est l’une des femmes à porter les nouvelles pièces de la collection «Body by Victoria».

«Merci de m’avoir invitée à y participer. [C’est] un rêve devenu réalité», a-t-elle mentionné sous la publication Instagram du compte officiel de Victoria’s Secret.

Une pionnière

L’Américaine, qui tire ses racines familiales du Liban et de l’Allemagne, évolue depuis 2018 pour la série ARCA Menards. Au volant de la voiture Toyota de l’écurie Venturini Motorsports, Breidinger a atteint six fois le top 10. Elle occupe cette saison le cinquième rang du classement général.

Elle est toujours en quête de sa première victoire en carrière; son meilleur résultat en course est une neuvième place.

Pendant son parcours, celle qui a amorcé le karting à l’âge de 9 ans en compagnie de sa sœur jumelle a aussi piloté dans la catégorie des Late Models, qui est très populaire à l’échelle locale. En 2019, elle a aussi tenté sa chance pour entrer en Série W, le championnat féminin de monoplaces, mais n’a pas été retenue.