Canadiens de Montréal

Place aux espoirs des Canadiens

Publié | Mis à jour

Juraj Slafkovsky, Kaiden Guhle et les autres espoirs du Canadien découvriront rapidement les charmes de Buffalo. Après les examens médicaux et les tests physiques mercredi, 28 espoirs du Tricolore participeront à un tournoi des recrues regroupant six équipes dans l’environnement des Sabres au LECOM Harborcenter.

Si, dans le passé, le Canadien participait à une compétition dans une autre ville exotique de l’Amérique du Nord comme Belleville en Ontario avec les espoirs des Maple Leafs de Toronto et des Sénateurs, l’organisation a maintenant choisi de changer de formule.

Le Tricolore, les Sabres, les Sénateurs, les Devils, les Penguins et les Bruins de Boston enverront plusieurs de leurs plus beaux espoirs à Buffalo pour y tenir un petit tournoi lors duquel chacune des six formations y jouera trois rencontres, à l’exception de Pittsburgh qui fera acte de présence lors d’un seul match.

Des Sabres bien représentés

Simon Nemec, le deuxième choix au dernier repêchage à Montréal, fera aussi le voyage à Buffalo. Le défenseur slovaque et bon ami de Slafkovsky sera l’un des joueurs clés au New Jersey.

Les Sabres auront aussi de gros noms pour cet événement avec trois choix de premier tour : Matthew Savoie (neuvième en 2022), Jiri Kulich (28e en 2022) et Isak Rosen (14e en 2021). Owen Power, le premier choix de 2021, n’y participera pas puisqu’il a déjà un poste assuré à la ligne bleue des Sabres.

Jake Sanderson, le cinquième choix à l’encan de 2021 des Sénateurs, sera également l’un des plus beaux espoirs à ce rendez-vous. Le défenseur américain devrait logiquement gagner un poste cette saison au sein de la brigade de défenseurs à Ottawa.

 Voici quelques aspects à surveiller durant ce tournoi des recrues:

Les débuts de Slafkovsky

Juraj Slafkovsky devra vivre avec cette réalité. Il attirera les regards à chacune des étapes. À Buffalo, il fera ses premiers pas avec l’équipe qui a misé sur lui au premier rang du dernier repêchage. Le grand ailier de 6 pi 3 po et 229 lb cherchera à gagner des points à ce tournoi. Il sera l’un des moteurs offensifs de la formation du CH.

Craig Ramsay, son entraîneur aux Jeux olympiques de Pékin et au Championnat senior du monde à Helsinki avec la Slovaquie, a déjà prédit qu’il ouvrira la saison à Montréal. Mais pour y parvenir, le numéro 20 devra connaître un gros camp. Et ça commence dès maintenant.

Deux options pour Mesar

Filip Mesar, l’ami de longue date de Slafkovsky et aussi l’autre choix de premier tour du Tricolore cet été, se retrouvera aussi sous la loupe. L’ailier droit ne retournera pas dans son pays natal cette saison, en Slovaquie. Kent Hughes, Jeff Gorton et les autres têtes dirigeantes de l’équipe auront à déterminer où il poursuivra son apprentissage entre les Rangers de Kitchener, dans la Ligue junior de l’Ontario, et le Rocket de Laval, dans la Ligue américaine.

Du talent à la ligne bleue

Le CH aura une très bonne brigade de défenseurs à ce tournoi avec les Kaiden Guhle, Justin Barron, Jordan Harris et Arber Xhekaj. Barron et Harris ont déjà l’expérience de la LNH avec respectivement sept et 10 rencontres.

Mattias Norlinder, qui a connu une saison difficile la saison dernière en partageant son temps entre Laval et Frolunda, en Suède, voudra aussi revenir dans les bonnes grâces de l’organisation. Toujours incommodé par une blessure à une épaule, Logan Mailloux ne jouera pas. Le contesté choix de premier tour en 2021 sera toutefois dans l’entourage de l’équipe.

Roy, Kidney et les autres de la LHJMQ

Joshua Roy voudra poursuivre sur la lancée de sa saison de 119 points avec le Phoenix de Sherbrooke et de sa conquête de la médaille d’or au Championnat du monde junior avec le Canada. Mais le choix de cinquième tour au dernier repêchage ne sera pas l’unique représentant de la LHJMQ. Le joueur de centre Riley Kidney, qui a aussi atteint le plateau des 100 points avec le Titan d’Acadie-Bathurst, devrait remplir un rôle important.

Les attaquants Xavier Simoneau, Pierrick Dubé et Ryan Francis proviennent aussi du circuit Courteau, tout comme William Trudeau et Miguël Tourigny chez les défenseurs, ainsi qu’Antoine Coulombe et Riley Mercer parmi les gardiens.

Assez mince devant le filet

Il n’y a pas un gros espoir parmi les trois gardiens invités à ce camp. Joe Vrbetic, un modeste choix de septième tour en 2021, est l’unique gardien qui a déjà entendu son nom lors d’un repêchage de la LNH. Coulombe, des Cataractes de Shawinigan, et Mercer, des Voltigeurs de Drummondville, ont reçu des cartons d’invitation pour ce tournoi.

Des absences notoires

En raison des règlements contraignants de la NCAA, les Sean Farrell, Lane Hutson, Luke Tuch et Jakub Dobes brilleront par leur absence. Oliver Kapanen, qui se retrouve déjà avec l’équipe de KalPa dans la Liiga, en Finlande, sera aussi absent.

UN PEU D’ACTION

 Jeudi : CH c. Sabres, 19 h

 Vendredi : CH c. Devils, 19 h

 Dimanche : CH c. Sénateurs, 12 h