MLS-SOC-SPO-NEW-ENGLAND-REVOLUTION-V-VANCOUVER-WHITECAPS-FC

Crédit : AFP

MLS

Occasion ratée pour le Revolution

Publié | Mis à jour

Le Revolution de la Nouvelle-Angleterre a vu ses chances de participer aux séries éliminatoires diminuer grandement, mardi à Houston, où il s'est incliné 3 à 1 devant le Dynamo.

Dans leur duel du jour, la formation du Massachusetts s’est donné espoir de quitter le Texas avec au moins un point quand Carles Gil a converti sa chance du point de penalty, à la 63e minute.

Fafa Picault avait toutefois d’autres plans pour les visiteurs. L’attaquant du Dynamo a d’abord converti lui aussi sa chance du point de penalty, 13 minutes après Gil, avant de secouer les cordages une deuxième fois, à la 85e minute, à l’aide d’une frappe très précise dans la lucarne.

Darwin Gonzalez a obtenu l’autre réussite des vainqueurs, à la 37e minute, lui qui n’a eu qu’à rediriger un relais de Corey Baird dans une cage béante.

Le Revolution aura un autre défi de taille devant lui pour son prochain match, alors qu’ils recevront la visite du CF Montréal.

Le LAFC ne peut imiter l’Union

Dans la course au Supporter’s Shield, remis annuellement à la meilleure équipe de la Major League Soccer en saison régulière, le Los Angeles FC n’a pas été en mesure d’égaler l’Union de Philadelphie au sommet du classement général. La formation californienne n’a pu faire mieux qu’un match nul de 1 à 1 à l’Allianz Field, contre Minnesota United.

Carlos Vela a tout de même permis aux siens d’aller chercher un important point au classement en touchant la cible à la 64e minute, à l’aide d’une frappe précise dans le haut du filet.

Pour leur part, les favoris de la foule avaient ouvert la marque tout juste avant de rentrer au vestiaire à la demie. À la 45e minute, le défenseur Brent Kallman a redirigé un coup de pied de coin de la tête.

Avec 61 points en 31 matchs, la formation de la Californie accuse donc deux points de retard sur celle de la Pennsylvanie.