MLB

Les Jays finissent la journée en beauté

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays ont bien mal entamé leur journée, mardi à Toronto, s’inclinant 4 à 2 face aux Rays de Tampa Bay. Ils se sont toutefois bien repris dans le deuxième duel du programme double, en soirée, l’emportant 7 à 2.

Dans ce second duel, les favoris de la foule ont mis du temps à se mettre en marche offensivement. C’est à leur septième tour au bâton, alors qu’ils tiraient de l’arrière 2 à 1, qu’ils ont fait le plus de dommage.

Whit Merrifield, utilisé comme frappeur suppléant, a d’abord fait bondir les partisans avec un double opportuniste de deux points. Merrifield a rapidement complété son tour des sentiers puisque le frappeur suivant, George Springer, n’a fait qu’une bouchée de l’offrande du lanceur Colin Poche, réussissant du même coup son 20e circuit de la saison.

La seule formation canadienne du baseball majeur a ajouté deux points à l’assaut suivant, scellant ainsi l’issue du match.

Sur la butte, le partant Alek Manoah a connu une autre bonne sortie. En six manches et deux tiers, il a permis les deux points adverses, sur cinq coups sûrs et deux buts sur balles. Il a aussi fait mordre la poussière à cinq adversaires. Manoah n’a toutefois pas été impliqué dans la décision. Le releveur Anthony Bass (4-3) a plutôt hérité du gain.

Crédit photo : AFP

Les Jays ne peuvent refaire le coup

Auteurs d’une remontée tardive lors du duel en soirée, ainsi que lors du premier premier match de la série, lundi, les Blue Jays n’ont pas été en mesure de jouer le même tour au Rays dans le premier duel du programme double, en après-midi.

La veille, un circuit de deux points de Bo Bichette en fin de huitième manche avait permis aux favoris de la foule de l’emporter 3 à 2. Encore une fois, c’est en huitième manche que les Jays ont tenté de remonter la pente.

Alejandro Kirk a d’abord produit le premier point des siens, sur un optionnel, tandis que Matt Chapman a été à l'origine de l’autre, à l’aide d’un simple. La menace s’est toutefois arrêtée là pour les Jays.

Les frappeurs de la seule formation canadienne du baseball majeur ont d’ailleurs éprouvé bien des ennuis face au lanceur partant des Rays Jeffrey Springs (8-4). Ce dernier n’a donné aucun point et n’a permis que trois coups sûrs et deux buts sur balles, en six manches. Il a aussi passé cinq adversaires dans la mitaine.

Du côté des Rays, Randy Arozarena a produit la moitié des points des siens, sans même frapper un coup sûr. Le voltigeur a frappé un optionnel en première manche, puis un autre deux tours au bâton plus tard, poussant un coureur à la plaque chaque fois.

Sur la butte pour les Jays, Julian Merryweather (0-3) a amorcé le match et c’est lui qui a vu la défaite s’ajouter à sa fiche, et ce, même s’il n’a lancé qu’une manche. Il a accordé un des quatre points adverses. Mitch White, qui lui est venu en relève par la suite, a accordé les trois autres points, sur sept coups, en six manches de travail.

En vertu de cet échange des honneurs du programme double, les Jays reposent toujours devant les Rays au classement, avec une avance d’un demi-match.

Les deux équipes poursuivront cette série de cinq matchs mercredi. À voir à TVA Sports à compter de 19h.

Les Jays ne peuvent refaire le coup aux Rays -