Crédit : AFP

LNH

Bo Horvat ne s’inquiète pas

Publié | Mis à jour

Le capitaine des Canucks de Vancouver, Bo Horvat, ne veut pas que sa situation contractuelle soit une distraction pour lui en 2022-2023.

Le patineur de 27 ans disputera la dernière année d’une entente de six ans et d’une valeur totale de 33 millions $. Il pourrait donc devenir joueur autonome sans compensation au terme de la campagne.

«Je ne peux pas laisser ce genre de chose me déranger, a dit Horvat, dont les propos ont été traduits par le site francophone de la Ligue nationale. Ça ne peut pas constamment planer au-dessus de ma tête. Personnellement, je dois me concentrer et être le meilleur leader possible. Je suis un Canuck de Vancouver présentement et je vais être un Canuck de Vancouver pendant toute l'année. Je vais faire tout ce que je peux pour aider cette équipe à gagner.»

Horvat a aussi affirmé qu’il souhaitait voir son association avec l’organisation de la Colombie-Britannique se poursuivre le plus longtemps possible.

«Ma carrière a commencé ici et ma femme et moi adorons la ville. Nous aimons les gens, nous aimons les partisans et l'organisation. Ainsi, j'ai toujours dans l'esprit l'idée que je serai un membre des Canucks pour toujours.»

«Je voudrais que ça se produise, on va voir ce qui arrivera. Mais ces choses-là prennent du temps, espérons que nous pourrons régler le dossier dans un avenir rapproché», a-t-il ajouté.

Prêt à négocier

Récemment, les Canucks ont réglé un dossier très important en octroyant une prolongation de contrat de sept ans à J.T. Miller. En conférence de presse après cette signature, le directeur général Patrik Allvin avait exprimé son désir de s’entendre prochainement avec Horvat.

«Bo est notre capitaine et nous l’apprécions énormément, avait déclaré le DG. Nous sommes en communication avec son équipe de représentants et nous essayons d’en arriver à un accord.»

De son côté, le hockeyeur natif de London s’est dit ouvert à ce que ses représentants négocient pendant la prochaine saison. Il a également répété qu’il préférait se concentrer sur son boulot sur la patinoire et à l’extérieur.

«Je veux simplement être un bon leader, un gars qui se présente chaque jour, qui travaille fort, qui prêche par l'exemple et qui fait tout ce qu'il peut pour aider cette équipe à gagner, a-t-il indiqué. Parce qu'en ce moment, je joue pour les Canucks de Vancouver et c'est de cette façon que je souhaite que ça se continue.»