Crédit : AFP

Tennis

Zverev demeurera absent encore «plusieurs mois»

Publié | Mis à jour

L'Allemand Alexander Zverev a renoncé à disputer la phase de groupes de la Coupe Davis chez lui à Hambourg, en raison de « douleurs extrêmes » ressenties, et un retour à la compétition ne se fera pas « avant vraisemblablement plusieurs mois », a-t-il expliqué lundi.

« J'en ai fait probablement de trop et maintenant j'ai des douleurs extrêmes », a expliqué Alexander Zverev, qui précise que même le fait de marcher est actuellement douloureux pour lui.

« Je dois être prudent, sinon ça peut devenir dangereux pour l'avenir », a ajouté l'ex-N.2 mondial, redescendu à la 5e place au classement ATP publié lundi après l'US Open, pour lequel Zverev avait déclaré forfait.

Un œdème à la cheville droite a été diagnostiqué, et il y a un risque d'une fracture. Il est évidemment forfait pour la Coupe Davis, « parce que l'on parle de semaines, et plus vraisemblablement même de mois » pour un retour à la compétition, a-t-il précisé, assez déprimé.

Revoir Zverev sur les courts d'ici à la fin de la saison semble ainsi peu probable, et l'espoir se porte plus pour une reprise lors de l'Open d'Australie en début d'année prochaine.

En demi-finales de Roland-Garros le 3 juin, l'Allemand de 25 ans a été contraint à l'abandon avant le début du jeu décisif de la deuxième manche contre Rafael Nadal, alors que les deux joueurs se livraient une bataille épique de plus de trois heures de jeu.

Sur un appui, la cheville droite de Zverev s'est complètement retournée, le joueur est sorti en fauteuil du court Philippe-Chatrier et est revenu quelques minutes plus tard en béquilles et en larmes pour officialiser son abandon (7-6 (10/8), 6-6).

Les examens médicaux réalisés quelques jours plus tard ont révélé la déchirure des trois ligaments externes de la cheville droite, une blessure qui a nécessité un passage sur la table d'opération et une période de rééducation.

Deux mois après son opération, le champion olympique de Tokyo en simple l'été dernier a pu rejouer au tennis début août, et avait fait de la phase de groupe de la Coupe Davis, à Hambourg sa ville natale, son objectif.

Il ne sera donc que sur le banc pour soutenir ses coéquipiers contre la France mercredi, la Belgique vendredi et l'Australie dimanche.