La Poche Bleue le midi

Simon Gagné a dû sauter les étapes

Publié | Mis à jour

L’ancien attaquant de la LNH Simon Gagné a dû apprendre sur le tas, samedi, lorsqu’il a pris les commandes des Remparts de Québec après l’expulsion de Patrick Roy lors d’un match préparatoire contre les Cataractes de Shawinigan.

Roy a été sorti du match assez rapidement après avoir ravivé une chicane datant de la fin de la dernière saison avec les officiels Nicolas Dutil et Olivier Gouin.

Nommé entraîneur-adjoint des Remparts au cours de l’été, Gagné, qui dirigeait précédemment une équipe pee-wee, a donc dû remplacer Roy pour le reste de la rencontre.

«Je me suis retrouvé entraîneur-chef plus vite que prévu!», a souligné Gagné, lundi, à «la Poche Bleue le midi».

«J’ai été chanceux, il ne restait que quelques secondes à la première période (lorsque Roy a été expulsé), alors j’ai été capable de me préparer avec l’autre adjoint, Benoit Desrosiers, a-t-il ajouté. On s’est aidés un peu et les choses ont bien été par la suite.» 

Gagné a ensuite expliqué que dans les matchs préparatoires au niveau junior, l’identité des arbitres n’est pas connue avant que tout le monde ne saute sur la glace. Quand Dutil et Gouin se sont montrés le bout du nez, «c’est certain que ça allait exploser», a-t-il illustré. 

«C’est peut-être une bonne chose que ça se soit passé là et non durant la saison», a ensuite relativisé l’ancienne vedette des Flyers de Philadelphie.

Il a également été question, durant l’entretien, du choix de Nick Suzuki à titre de capitaine des Canadiens et du statut du gardien Carey Price, au sujet duquel il faudrait que l’organisation obtienne des réponses définitives.

Voyez l’entretien complet en vidéo principale.