SPO-CYCLISME-MONT-SAINTE-ANNE

Photo : Champion canadien de vélo de montagne en 2021, Léandre Bouchard sillonnera le Canada en vélo de Vancouver à Alma afin de promouvoir la prévention du suicide. Crédit : Photo d’archives

Cyclisme

Léandre Bouchard traversera le Canada à la mémoire de sa famille

Publié | Mis à jour

Léandre Bouchard traversera le Canada de Vancouver à Alma à vélo à compter de mardi pour amasser des fonds et promouvoir la prévention du suicide.

L’Olympien des Jeux de Rio en 2016 en vélo de montagne a été touché deux fois plutôt qu’une par les ravages que provoque le suicide d’un être cher. Âgé de 17 ans, Bouchard a eu la douleur de perdre sa jeune sœur qui s’est enlevé la vie en 2009. L’année suivante, sa mère posait le même geste.

«Elles vont être avec moi au cours de ma traversée du Canada, a confié Bouchard. C’est la première fois que j’en parle publiquement et j’appréhendais le jour où j’allais m’ouvrir sur le sujet. J’espère que ça va être bien reçu. J’espère contribuer à briser les tabous entourant le suicide et sa prévention. Je parle publiquement pour sauver des vies.» 

«Comme athlète, j’espère rejoindre les hommes pour qui il est plus difficile de s’ouvrir sur les difficultés qu’ils vivent, poursuit le champion canadien 2021. Je veux donner de la visibilité à cette cause qui me tient à cœur.»

Le sport a été une planche de salut pour l’athlète de 29 ans d’Alma. «J’ai vécu des moments pas faciles, a-t-il exprimé. Je terminais mon adolescence et je débutais ma vie de jeune adulte. Le sport m’a aidé à passer à travers ces moments difficiles. Si on parle de la prévention du suicide, ça va permettre de sauver des vies.»

En autonomie avec sa tente 

Le coureur de la formation Foresco Holding Proco RL possède une certaine expérience des randonnées en vélo, mais il vivra son plus gros défi en pédalant 5200 kilomètres en totale autonomie.

«J’ai déjà fait quelques cyclotouristes et j’ai bon espoir de franchir la distance, mais je sais aussi que je vais rencontrer de l’adversité, a-t-il résumé. J’ai fait Las Vegas au Grand Canyon et une autre de Vegas jusqu’en Californie. Pendant la COVID-19, à l’été 2020, j’ai fait le tour de la Gaspésie.»

«Je vais faire ma traversée en autonomie, ajoute Bouchard. Je vais être seul avec ma tente. Je prévois aussi dormir chez des amis à l’occasion.»

Bouchard prévoit rentrer à Alma à la mi-octobre. «J’espère conserver une moyenne de 200 kilomètres par jour, a-t-il indiqué. C’est une grosse charge physique, même pour un athlète. Je souhaite compléter la traversée en 24 à 30 jours. Je me donne quelques jours de jeu dans l’éventualité où je doive prendre une journée de congé ici et là.»

Bouchard songeait à relever ce défi depuis un petit bout. «La saison s’est terminée plus tôt qu’à l’habitude et j’ai complété mes études, a expliqué le bachelier en Éducation physique et santé à l’UQAC. Une fois que j’ai décidé de foncer, il restait à trouver une cause qui me tenait à cœur. Ça va me servir de motivation.»

Bouchard n’a pas d’objectifs financiers en tête. 

«Je n’ai pas un objectif précis. Oui, il y a les dons, mais je veux aussi faire connaître les ressources disponibles pour les gens qui ont des idées suicidaires, les gens qui vivent un deuil et les personnes qui s’inquiètent pour un proche. Il est plus difficile de savoir le nombre de personnes que tu as rejoint.»

Saison en montagnes russes

Victime d’une chute importante lors d’une descente d’entraînement le 8 avril, une heure avant la Coupe du monde de Petropolis, au Brésil, Bouchard a été à l’écart pendant près de deux mois. La guérison de ses cinq côtes fracturées, de la luxation de deux ligaments et de son pneumothorax a été plus longue que prévu. 

«Ça fait du bien de terminer la saison avec un tel projet. J’ai connu des hauts et des bas cette saison et mes résultats ont été inférieurs à mes attentes. Ma blessure m’a ennuyé plus longtemps que je pensais. Je vais reprendre sur de nouvelles bases l’an prochain. Mon objectif est toujours de me rendre au moins jusqu’aux Jeux olympiques de 2024 à Paris.»

Il est possible de faire un don au Centre de prévention du suicide 02 Saguenay–Lac-Saint-Jean/Chibougamau-Chapais en utilisant le lien suivant : https://www.zeffy.com/fr-CA/donation-form/742bb9c7-16d4-4c9b-bdbd-03aedd6086d2-

Il est aussi possible de contacter la ligne d’intervention téléphonique au 1866-APPELLE ou la ligne d’intervention numérique Suicide.ca