Canadiens de Montréal

Ce qui fait de Suzuki un capitaine selon St-Louis

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal ont-ils pris un risque en faisant de Nick Suzuki leur capitaine à seulement 23 ans, dans un marché où la pression est très forte?

Questionné sur ce choix, l’entraîneur-chef Martin St-Louis n’avait pas du tout l’air d’un homme nerveux, lundi, au tournoi de golf de l’équipe à Laval-sur-le-lac. 

«On aurait pu nommer un autre gars en attendant. Moi, je suis confiant que Nick, c’est le capitaine», a-t-il tranché lors d’un entretien avec le journaliste de TVA Sports Renaud Lavoie.

Le leadership doit venir naturellement chez quelqu’un, a insisté le pilote du Tricolore. Suzuki semble l’avoir en lui. 

«Il a un aura, une prestance. C’est un gars qui a beaucoup de contrôle sur ses émotions et qui est très passionné de la "game".» 

Voyez l’entretien de Renaud Lavoie avec St-Louis dans la vidéo ci-dessus.