Crédit : AFP

NFL

Un match surréaliste entre les Bengals et les Steelers

Publié | Mis à jour

Deux placements ratés en prolongation, l’égalité créée dans les dernières secondes du temps réglementaire et cinq revirements causés par Joe Borrow... 

Voici ce qui a notamment ponctué la victoire des Steelers de Pittsburgh de 23 à 20 en prolongation sur les Bengals de Cincinnati, dimanche après-midi, au Paycor Stadium.

Malgré un bien vilain début de match, les finalistes du dernier Super Bowl ont trouvé le moyen de niveler le pointage à la toute fin du quatrième quart, alors que Ja’Marr Chase a attrapé une passe de Burrow et inscrit le touché. Le botteur Evan McPherson a cependant raté la transformation d’un point, ce qui a forcé les deux clubs à faire du temps supplémentaire.

Ce dernier a obtenu une chance en or de se racheter et de donner la victoire aux Bengals en prolongation, mais il a complètement raté son botté sur 29 verges.

Les amateurs n’étaient pas au bout de leur peine, puisque le botteur des Steelers Chris Boswell en a aussi mis du sien en ratant sa tentative de 55 verges.

Burrow fera probablement des cauchemars... 

Récupérant le ballon pour une énième fois, Burrow a miné les chances de son équipe en étant frappé loin derrière la ligne de mêlée. Avant qu’il ne subisse son septième sac, son équipe était en position d’inscrire un placement. Les Bengals ont plutôt été contraints de dégager le ballon. Les Steelers en ont ensuite profité pour finir le match, grâce la jambe de Boswell sur une distance de 53 verges.

Pour revenir à Burrow, il fera probablement des cauchemars en lien avec cette première performance en 2022. La première tentative de relais du pivot dans cette rencontre a été interceptée par Minkah Fitzpatrick, qui en a profité pour inscrire le premier touché de la saison dans la NFL. Burrow a par la suite été victime de trois autres interceptions, en plus d’échapper le ballon une fois.

Par ailleurs, les deux équipes ont perdu de gros morceaux de leur formation. Les Bengals ont vu le receveur de passes Tee Higgins se blesser à la tête, alors que le secondeur T.J. Watt et le porteur de ballon Najee Harris n’ont pas été en mesure de conclure le match du côté des Steelers.

Pas le résultat souhaité par Mayfield

Au Bank of America Stadium, le quart-arrière Baker Mayfield n’a pas été en mesure de se venger des Browns de Cleveland, alors que les Panthers de la Caroline ont été vaincus 26 à 24.

Échangé par ses rivaux du jour après que ces derniers aient acquis Deshaun Watson, Mayfield avait promis de faire mal à son ancienne équipe. Il n’a finalement pas été capable de tenir parole. Le tout premier choix du repêchage 2018 a complété 16 de ses 27 relais pour 235 verges et un touché. Il a également été victime d’un larcin et de quatre sacs. Mayfield a aussi réussi un majeur avec ses jambes en fin de partie.

De leur côté, les Browns devaient faire confiance à Jacoby Brissett au poste de quart, puisque Watson est suspendu pour les 11 premières parties de la présente campagne. Le substitue a amassé 147 verges et un touché avec son bras.

Ce sont plutôt les porteurs de ballons Nick Chubb et Karrem Hunt qui ont sonné la charge. Le premier a récolté 141 verges avec ses jambes, tandis que le second a inscrit deux majeurs.

Il a toutefois fallu un placement de 58 verges de Cade York pour donner la victoire aux Browns en fin de match.

En bref:

L’affrontement entre les Steelers et les Bengals n’a pas été le seul match où il y a eu du surtemps, puisque les Colts d’Indianapolis et les Texans de Houston ont fait un match nul de 20 à 20 au NGR Stadium.

Au Hard Rock Stadium, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont été incapables de trouver la zone payante en première demie et ont baissé pavillon 20 à 7 face aux Dolphins de Miami.

Lamar Jackson a lancé trois passes de touché, dont deux à Devin Duvernay, dans un gain de 24 à 9 des Ravens de Baltimore sur les Jets de New York au MetLife Stadium.

Au Soldier Field, les Bears de Chicago ont inscrit 19 points sans riposte en fin de match pour battre les 49ers de San Francisco 19 à 10.

Les Lions Eagles de Philadelphie ont résisté à une poussée tardive des Lions de Detroit pour signer un gain de 38 à 35 au Ford Field.

Au Mercedes-Benz Stadium, Les Saints de La Nouvelle-Orléans ont effectué une remontée spectaculaire en amassant 17 points dans les 12 dernières minutes du quatrième quart et ils ont ainsi vaincu les Falcons d’Atlanta 27 à 26.

Carson Wentz a lancé quatre passes de touché et les Commanders de Washington l’ont emporté 28 à 22 contre les Jaguars de Jacksonville au FedEx Field.